Créateur d'entreprise : l'épargne retraite individuelle

Qui dit retraite dit d'abord épargne ! Plus je mettrai d'argent de côté durant ma vie professionnelle, plus je pourrais profiter d'un matelas confortable pour mes vieux jours. Pour connaitre le placement de retraite individuelle le plus intéressant, je peux commencer par rendre visite à mon banquier. Il me conseillera sans doute l'un de ces produits :

  • Le Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP). Ce produit d'épargne à long terme est intéressant si je suis auto-entrepreneur. Il vient en complément de mes cotisations retraite et me permet de me constituer de l'épargne par capitalisation. Les sommes que je mets de côté produisent des intérêts, qui s'ajoutent à mon capital, générant d'autres intérêts. En plus, les fonds investis sont déductibles de mon revenu net global ce qui me permet de baisser mes impôts, à certaines conditions de plafonds,
  • L'assurance-vie est toujours très utile. Je garde mon argent disponible en permanence. Même si le but est quand même de le laisser travailler sans trop y toucher ! Je suis libre de choisir le type de contrat que je souhaite, son mode de gestion et que son support (en euros ou en unités de compte). Quand je partirai à la retraite, je pourrai débloquer mon assurance et choisir de toucher un capital ou une rente.

Créateur d'entreprise : l'épargne d'entreprise

Si j'emploie au moins 1 salarié, même à temps partiel, je peux mettre en place un plan d'épargne au sein de mon entreprise. Au moins deux dispositifs existent :

  • Le Plan Epargne Retraite collectif (Perco). Peu importe notre rôle dans la société, nous avons tous les droit d'ouvrir un Perco. Salariés comme dirigeants, nous pouvons y déposer nos primes d'intéressement ou espérer un abondement de l'entreprise. Au moment de la retraite, le déblocage du PERCO sous forme de capital permet d'exonérer d'impôt les plus-values. Les versements effectués sont exonérés des cotisations sociales et de l'impôt sur les sociétés.
  • Les régimes de retraite complémentaire, à cotisations définies ou à prestations définies. Ces deux dispositifs permettent d'aborder la retraite sereinement : je sais combien je pourrai toucher en fonction de ce que je vais cotiser. En plus, mes cotisations versées sont déductibles du résultat imposable de ma société et exonérées des charges sociales patronales.