Crédit à la consommation : comment fonctionne une carte privative ?

Mardi 17 Novembre 2015

 Je peux accumuler les cartes privatives de différentes enseignes... Mais cela fait autant de prêts qu'il faudra rembourser !

Je peux accumuler les cartes privatives de différentes enseignes... Mais cela fait autant de prêts qu'il faudra rembourser !

Distribuée dans de nombreuses grandes enseignes, la "carte privative" permet de réaliser des achats sans avoir à payer sur-le-champ. Cette carte est en effet liée à un crédit à la consommation, classique ou renouvelable, accordé par le magasin. Explications.
?
Advertisement

Qu'est-ce que qu'une carte privative ?

Certaines enseignes commerciales proposent à leurs clients une "carte privative". Il s'agit d'une carte de crédit utilisable uniquement pour faire des achats dans les points de vente de cette enseigne. A cette carte est adossé un crédit à la consommation : lorsque je prends une carte privative, une somme est mise à ma disposition, que je peux dépenser uniquement au moyen de cette carte, et qu'il me faudra rembourser – avec des intérêts.

Le paiement avec une carte privative peut être immédiat ou différé (l'argent est retiré de la carte le lendemain, par exemple). Je peux dépenser la somme présente sur la carte en une ou plusieurs fois.

Les cartes privatives servent aussi souvent de carte de fidélité : en faisant des achats avec une carte de ce type, j'accumule des points qui me permettent de bénéficier de réductions dans l'enseigne correspondante.

La carte privative s'accompagne d'un contrat

Comme pour tout crédit à la consommation, une offre de contrat m'est remise lorsque je demande une carte privative.

Ce document m'indique :

  • le type de crédit associé à la carte : classique ou renouvelable (voir plus bas),
  • le taux d'intérêt du crédit,
  • le montant du crédit.

Après avoir signé ce contrat, je dispose de 14 jours calendaires (samedi et dimanche compris) pour me rétracter. Pour cela, je remplis le formulaire de rétraction détachable que contient le contrat, et je l'envoie à l'enseigne commerciale par courrier recommandé avec accusé de réception.

Généralement, le contrat est conclu pour une durée d'un an. Il est renouvelé automatiquement, à moins que je fasse une demande de résiliation (par courrier recommandé avec accusé de réception), au moins trois mois avant la date d'anniversaire du contrat.

 Pour ma carte privative, j'ai le choix entre un crédit à la consommation "revolving" ou ordinaire.

Pour ma carte privative, j'ai le choix entre un crédit à la consommation "revolving" ou ordinaire.

Crédit renouvelable ou crédit classique

Lorsque je prends une carte privative, j'ai le choix entre deux options de crédit : un crédit "normal" ou un crédit renouvelable.

Le crédit renouvelable a ceci de particulier que la somme prêtée se renouvèle au fur et à mesure du remboursement. En d'autres termes : à chaque fois que je rembourse une partie du prêt (plus les intérêts), un montant équivalent m'est de nouveau accordé.

Dans le cas d'un crédit classique, celui-ci ne se reconstitue pas : une somme précise m'est confiée, et une fois que je l'ai entièrement consommée, ma carte n'est pas réapprovisionnée par l'enseigne.

Le saviez-vous ?

Faire opposition sur une carte privative, c’est possible

En cas de perte ou de vol de ma carte privative, je peux faire opposition à celle-ci, comme pour une carte de crédit bancaire. Pour cela, je contacte l’enseigne m’ayant remis la carte.

plus de dossiers

Dossier

Études supérieures : tout pour bien les préparer

Dossier

Tout savoir sur mon assurance vie

Dossier

Epargne : où placer mon argent ?

Lifestyle

Journées du Patrimoine 2017 : notre sélection d'événements à ne pas rater

En France, il n'y a rien de tel que les Journées du patrimoine pour se familiariser avec les plus grands lieux historiques du territoire !

Oktoberfest : 5 bières d'exception à ne pas manquer

Du 16 septembre au 3 octobre, c'est la fête de la bière la plus réputée du monde : Oktoberfest. Autrement dit, une belle occasion de déguster les meilleures cuvées de l'année !

Cueillir des champignons : c'est sain (et gratuit) !

Et si on vous disait qu'il était possible d'avoir des girolles, (vendues entre 10 et 25 euros le kilo, en grande surface) sans que cela ne vous coûte grand chose d'autre qu'un bon moment ?