Stabilisez votre situation

Pour obtenir la confiance de votre banquier, mieux vaut avoir une situation professionnelle stable. Si vous ne pouvez justifier d'un salaire fixe sur le long terme (CDD, chômage, auto-entreprenariat, profession libérale...), vous aurez beaucoup plus de mal à obtenir un prêt que si vous êtes en CDI dans une entreprise depuis plus d'un an. En cas de profession libérale, c'est le résultat du bilan sur les dernières années qui sera regardé par votre banquier.

Ayez un apport personnel

Avoir un apport personnel est un plus pour convaincre votre banquier et pour négocier votre crédit. Cela montre votre motivation et votre intérêt pour l'acquisition du bien immobilier. Le niveau de cet apport se situe généralement entre 10 et 50% du montant de l'emprunt.

Calculez votre taux d'endettement

Cette démarche peut être faite avant même de chercher un bien immobilier, pour éviter de jeter votre dévolu sur un bien hors de votre portée. Idéalement, les mensualités de votre crédit ne doivent pas dépasser un tiers de vos revenus nets mensuels. Pour calculer votre taux d'endettement, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne. Cela montrera à votre banquier que vous êtes impliqués dans votre projet.

Montrez que vous savez épargner

Pour obtenir un crédit immobilier, mieux vaut être fourmi que cigale. Quelqu'un qui a de faibles revenus mais une vraie capacité d'épargne sera plus à même de convaincre son banquier qu'une personne qui a un plus gros salaire mais qui a tendance à tout dépenser. Avant de demander un prêt, évitez donc à tout prix les découverts !

Préparez votre rendez-vous

Avant le rendez-vous avec votre banquier, préparez correctement votre dossier. En réunissant tous les documents nécessaires dès le départ, votre banque n'aura pas à vous relancer et votre demande sera traitée plus rapidement.

Limitez la durée de l'emprunt

Enfin, essayez de réduire au maximum la durée de remboursement de votre prêt immobilier. Vous obtiendrez des taux plus intéressants et votre banque prendra moins de risques qu'avec un remboursement long.