Salaires dans le secteur privé et la fonction publique, revenus des ménages... L'Insee a dressé un bilan des finances des Français. Ainsi, on peut apprendre que le salaire mensuel moyen en France en 2015 s'élève à 2 250 € net. Cela représente alors une croissance de 1,1 % par rapport à 2014. A titre de comparaison, le salaire médian est lui de 1 797 €, c'est-à-dire que la moitié de la population française gagne moins et l'autre moitié gagne plus. Pour rappel, le Smic horaire brut avait été revalorisé de 0,8 % au 1er janvier 2015.

Dans le détail, entre 2014 et 2015, le salaire net moyen augmente dans l'industrie (+ 1,4 % en euros constants), dans la construction (+ 1,2 %) et dans le tertiaire (+ 1,0 %). Il progresse également pour toutes les catégories socioprofessionnelles, mais c'est pour les cadres que la croissance a été la plus marquée (+ 1,2 %).

... mais plus faible à l'échelle européenne

Comparé au niveau européen, l'Institut relève que la France fait partie des pays où le salaire moyen est le plus élevé. Toutefois, l'Hexagone reste loin derrière la Finlande, l'Autriche, la Belgique, l'Allemagne, les Pays-Bas ou encore le Luxembourg. En effet, selon les données de l'Insee, en 2016, lorsqu'un salarié luxembourgeois gagne 56 197 € brut par an et un salarié allemand 47 809 €, un salarié français touche en moyenne 38 049 €.

Les inégalités salariales hommes / femmes persistent

Par ailleurs, l'Institut a également tenu à mettre en exergue les écarts de salaires entre hommes et femmes. Les inégalités demeurent puisqu'une salariée gagne en moyenne 18,5% de moins que son collègue masculin. Il faut noter toutefois que le salaire net moyen des femmes progresse légèrement plus que celui des hommes (+ 1,2 % contre + 1,1 %). Entre 2014 et 2015, l'écart de salaire moyen entre femmes et hommes diminue ainsi de 0,1 point.