Des transports à bas prix

On dit souvent que les voyages forgent la jeunesse, encore faut-il avoir assez d'argent pour en faire. Contrairement aux idées reçues, je peux voyager sans trop dépenser et sans me retrouver avec un compte bancaire dans le rouge, cela passe tout d'abord par les transports. L'avion ou le TGV sont pratiques car ils sont rapides mais leurs tarifs sont souvent très élevés. Il vaut peut-être mieux pour mon porte-monnaie que je privilégie un moyen de transport comme le bus. Certes, il est plus lent qu'un avion ou un train, mais en vacances, le temps ne compte pas. Je peux tout de même réaliser de longues distances à un prix défiant toute concurrence. Par exemple, un bus allant de Paris à Amsterdam est 3 à 4 fois moins cher que l'avion ou le train.

Autre moyen de transport intéressant financièrement,le covoiturage. Ce moyen de transport est de plus en plus utilisé, car très économique. Un covoiturage de Paris à Bruxelles coûte en moyenne une vingtaine d'euros tandis que le même voyage en avion me coûterait plus de 100 euros. Intéressant donc, d'autant plus qu'il peut me permettre de rencontrer de nouvelles personnes.

Si les voyages sont ma raison de vivre, le camping-car est une solution à envisager. Financièrement avantageux, il donne une certaine indépendance à ses propriétaires, qui ne sont plus contraints ou guidés par les horaires de leurs avions ou leurs trains. Niveau confort aussi, le camping-car apporte certaines garanties puisqu'il est la plupart du temps équipé du matériel nécessaire pour se sentir à l'aise, un peu comme à la maison.

Des logements confortables et peu coûteux

L'hôtel reste le lieu d'hébergement préféré des voyageurs, mais il peut être très coûteux selon le temps que j'y resterai. Pour ne pas me ruiner, faire du camping peut être une solution. Le seul occasionné est celui de la location d'un emplacement, qui est bien souvent bon marché à moins que je ne choisisse un camping de luxe.

Le camping sauvage étant illégal, je pourrai installer ma tente dans le jardin d'un habitant, en lui demandant la permission bien sûr. Et pourquoi pas loger chez l'habitant ? Plusieurs solutions s'offrent à moi comme le couchsurfing ou encore la location d'une chambre ou d'un appartement sur une durée déterminée grâce aux plateformes spécialisées dans la location saisonnière. Vivre chez l'habitant me donnera aussi l'opportunité d'échanger avec eux et d'en apprendre plus sur leur culture. Mes hôtes me partageront leurs bons plans sorties et me conseilleront sur les lieux à découvrir. Autre hébergement en vogue en ce moment, l'échange d'appartement ou de maison. Le concept est simple, je m'accorde avec quelqu'un pour qu'il aille dans ma maison et qu'en échange je m'installe dans la sienne pendant un certain temps. Cela ne coûte rien et permet surtout de dormir confortablement.

Enfin, la dernière solution de logement et pas des moindres réside dans les auberges de jeunesse. Comme les hôtels, elles peuvent accueillir plusieurs personnes dans un endroit confortable, mais pour un prix bien moins élevé.