L'hiver approche... quels frais anticiper ?

  • Les fêtes de fin d'année : le réveillon, les cadeaux de Noël, les éventuelles étrennes au Nouvel an pour les enfants... La jonction entre deux années est toujours coûteuse ! Il me faut donc prévoir les sommes à débourser à cette occasion. Pour me faire une idée : les Français dépensent en moyenne 520 euros pour les fêtes de fin d'année (source : Center for retail research, 2011),
  • Les vacances au ski : qui dit hiver, dit neige... du moins dans les montagnes ! Partir au ski est un projet coûteux, qu'il vaut mieux organiser à l'avance. Les Français qui se sont rendus dans des stations de ski durant les vacances scolaires d'hiver, en 2013, ont payé chacun en moyenne 900 euros (source : Libération),
  • Les vêtements d'hiver : selon l'endroit où j'habite, l'hiver peut être rude... et m'imposer un attirail vestimentaire adapté. Les frais vestimentaires d'hiver me concernent particulièrement si j'ai des enfants : ceux-ci grandissent et changent régulièrement de taille (sans parler de leurs goûts vestimentaires qui évoluent...). Si j'attends ou je viens d'avoir un bébé, il est également important de bien l'équiper pour éviter qu'il attrape froid,
  • L'hiver, la température baisse. D'où une augmentation de ma facture de chauffage de mon logement !

Les dépenses d'été

  • L'été est bien sûr la saison des vacances. En effet, pour plus de 2/3 des Français (69%, en 2011, selon l'institut de sondage OpinionWay), cette période est l'occasion de changer d'air. Il n'est donc pas inutile d'anticiper un creux dans mon budget entre juin et août. Si je suis salarié, le placement de mes jours de congé dépendra de mon employeur (forcément au sein d'une période qui va au moins du 1er mai au 31 octobre). La date des congés payés sera déterminée au moins un mois en avance,
  • Les premiers concernés par les vacances d'été, ce sont bien sûr les enfants : de l'école primaire au lycée, ils ont droit à des "grandes vacances" en juillet et août. Si leurs deux parents travaillent durant ces deux mois, il faudra bien les occuper ! Je dois donc prévoir des frais de garde d'enfants, de centres de loisirs ou encore de colonies de vacances. Pour les lycéens qui approchent du bac, l'été est l'occasion de partir à l'étranger dans le cadre de stages linguistiques... qui sont généralement très chers ! Par exemple, il faut compter dans les 2 000 euros pour deux semaines à Londres grâce à un organisme de séjours linguistiques, avec logement dans une famille d'accueil et cours d'anglais la journée,
  • Comme pour l'hiver, l'été est synonyme de vêtements et d'accessoires particuliers pour les enfants, tout spécialement s'ils vont à la mer ou à la piscine : maillots, bouées, serviettes de plages, crèmes solaires, casquettes/bobs pour les petits...