Hello

Dossier: Retraite : anticiper, préparer, gérer

Divorce : quelles conséquences sur la pension de réversion ?
Divorce : quelles conséquences sur la pension de réversion ?

Divorce : quelles conséquences sur la pension de réversion ?

Comment fonctionne une complémentaire retraite ?

Comment fonctionne une complémentaire retraite ?

Compte épargne-temps : comment ça marche ?

Compte épargne-temps : comment ça marche ?

Epargne salariale : qu'est-ce que la participation ?

Epargne salariale : qu'est-ce que la participation ?

PEP : qu'est-ce que c'est ?

PEP : qu'est-ce que c'est ?

Perco : comment ça fonctionne ?

Perco : comment ça fonctionne ?

Préfon : tout comprendre de l'épargne retraite pour fonctionnaires

Préfon : tout comprendre de l'épargne retraite pour fonctionnaires

Comment préparer ma retraite ?

Comment préparer ma retraite ?

Acheter un viager : une bonne idée ?

Acheter un viager : une bonne idée ?

Créateur d'entreprise : comment épargner pour ma retraite ?

Créateur d'entreprise : comment épargner pour ma retraite ?

Divorce : quelles conséquences sur la pension de réversion ?

La pension de réversion est une pension à laquelle j'ai droit après le décès de mon conjoint ou ex-conjoint.
La pension de réversion est une pension à laquelle j'ai droit après le décès de mon conjoint ou ex-conjoint.

[Article mis à jour le 17/02/2016] Après la mort de mon conjoint, si j'ai au moins 55 ans, je peux toucher une pension de réversion – une part de la pension de retraite qu'il aurait dû toucher. Mais si j'ai divorcé de mon époux/épouse avant son décès, puis-je tout de même bénéficier de cette pension ? Réponse.

La pension de réversion : qu'est-ce que c'est ?

La pension de réversion est une part de la pension de retraite (de base ou complémentaire) de mon conjoint ou ex-conjoint, que je peux toucher après son décès. Je ne bénéficie pas automatiquement de cette pension ; après le décès de mon époux/épouse ou ex-époux/épouse, je dois réaliser certaines démarches.

Il faut que je remplisse certaines conditions pour toucher une pension de réversion :

  • j'ai été marié avec la personne décédée (et non pacsé ou en concubinage),
  • j'ai au moins 55 ans (cet âge minimum peut être inférieur si mon ex-époux/épouse est décédé avant 2009),
  • mes ressources annuelles ne dépassent pas un certain plafond. En 2016, ce plafond est de 20 113,60 euros pour une personne seule et de 32 181,76 euros pour une personne vivant en couple,
  • à ces conditions peuvent s'en ajouter d'autres, selon la profession qu'exerçait mon conjoint ou ex-conjoint. Par exemple, si celui-ci était avocat et si nous n'avons pas eu d'enfant, il faut que notre mariage ait duré au moins 5 ans pour que je puisse toucher la pension de réversion.

A noter : je peux bénéficier d'une pension de réversion même si mon époux/épouse ou ex-époux/épouse est décédé avant d'avoir pris sa retraite.

Mon ex-époux s'est remarié : quel impact sur la pension de réversion ?

Je peux toucher une pension de réversion après le décès d'une personne de qui j'ai divorcé.

Si mon ex-conjoint s'est remarié après notre divorce, je peux quand même bénéficier de cette pension. Cependant, le montant que je percevrai chaque mois sera moins important : la pension de réversion de mon ex-conjoint sera partagée entre toutes les personnes avec qui il a été marié au cours de sa vie.

Le montant auquel j'aurai droit est proportionnel au nombre d'années durant lesquelles j'ai été marié à mon ex-époux/épouse.

Si l'un des autres bénéficiaires de cette pension de réversion décède, ma part augmentera, à partir du mois suivant ce décès.

Si mon ex-époux s'est remarié après notre mariage, la pension de reversion à laquelle j'aurai droit sera réduite.
Si mon ex-époux s'est remarié après notre mariage, la pension de reversion à laquelle j'aurai droit sera réduite.

Je me remarie alors que je touche une pension de réversion : quels changements ?

Dans le cas où je perçois une pension de réversion alors que je vis seul, le fait de me marier de nouveau – ou bien de me pacser ou de vivre en concubinage – affecte mes droits à la pension de réversion.

Si ma situation conjugale change, je dois en informer la Caisse de retraite qui me verse ma pension de réversion. En effet, le droit à la pension et le montant de celle-ci dépendent de mes revenus, mais également de ceux de la personne avec laquelle je vis.

Cependant, ma pension de réversion ne peut plus subir de modifications :

  • 3 mois après la date du premier versement de mes pensions de retraite de base et complémentaires,
  • ou, si je n'ai pas droit à une retraite personnelle, au 1er jour du mois qui suit mon âge légal de départ à la retraite.

Les news Lifestyle Lifestyle

Lifestyle

Comment maîtriser son mental pour courir plus longtemps ?

Lire l'article
Lifestyle

Comment mieux dormir ?

Lire l'article
Lifestyle

Top 10 des montres les plus chères du monde

Lire l'article
Lifestyle

Combien ça coûte... d'organiser le Téléthon ?

Lire l'article