C'est un bien grand mot, "donner du sens" à son travail. Et pourtant, si je veux m'épanouir pleinement dans le milieu professionnel, c'est une condition sine qua non que je dois essayer de remplir.

Je dois tout d'abord me recentrer et comprendre pourquoi je fais ce travail, comment y suis-je arrivé, mon parcours m'a-t-il conduit là où je le voulais ?

Une situation relativement récente ?

Autrefois, le travail était une nécessité, un devoir, je devais travailler pour manger, me loger. Vous me direz que cela n'a guère changé aujourd'hui. Certes, mais il fut un temps où on ne prenait pas en compte les états d'âme du travailleur. Peu importe qu'il aime ou non son travail, qu'il soit heureux ou pas, tant qu'il le fait. On ne parlait pas encore de burn-out (épuisement au travail), de bore-out (ennui au travail), ou d'autres pathologies liées à un travail.

Aujourd'hui, c'est devenu un sujet prépondérant, presque un projet gouvernemental, de redonner le sourire aux travailleurs, de leur faire retrouver un sens à leur emploi. De nos jours, un salaire seul, même important, ne suffit plus. Le sens qu'une personne donne à son travail peut avoir des effets positifs ou négatifs sur sa santé mentale et sur son engagement envers l'organisation.

En 2015, seulement 9 % des salariés français déclaraient être motivés. Un chiffre à mettre en corollaire avec une étude menée en 2017, par le cabinet Deloitte et Viadeo, et qui dévoile que 56% des salariés estiment que le sens au travail s'est dégradé. Pour 30% d'entre eux, ce stress les conduit à envisager de changer de travail.

Trouver sa place au bureau

Selon les chercheurs, on a de plus en plus conscience du monde qui nous entoure et de notre place dans ce macrocosme. Aussi, si je me penche sur le but de mon travail et que je constate que son impact est limité, j'aurai du mal à me motiver pour mieux travailler. C'est pourquoi de nombreuses entreprises essayent d'améliorer, pour commencer, les conditions de travail.

Les efforts se concentrent souvent d'abord sur les locaux. Les nouvelles entreprises, les startups, offrent des environnements plus sereins, dans des tons plus accueillants, éclairés, avec plus de salles de pauses, des bureaux optimisés pour que les travailleurs accomplissent leurs tâches l'esprit plus apaisé. Pour les employés, il est important de se sentir impliqués dans la vie de leur entreprise.

Les salariés qui se cherchent ont besoin de plus de repères. Si je veux que mon travail me stimule, je ne dois pas seulement faire mon introspection, l'entreprise peut aussi jouer un grand rôle. Pour m'aider à trouver une compagnie qui serait plus à même de me correspondre, chaque année, le site Choose my company établit un classement des entreprises où on est le plus motivé et heureux.

Selon l'étude du cabinet Deloitte, 87 % des personnes interrogées accordent de l'importance au sens du travail. Dans le détail, 60 % estiment que le sens au travail est important pour leur organisation actuelle et 54 % des salariés considèrent même que la quête de sens a guidé leur choix de métier.

Quelles sont les attentes des salariés ?

Ainsi, je travaille, je cherche à redéfinir mes priorités quant à mon emploi. Je dois établir ce qui me motive le plus. Pour 29 % des travailleurs, le sens du travail est directement lié à l'activité au quotidien selon l'étude de Deloitte.

Une activité harassante, semblant sans fin n'aide pas à la motivation. 26 % d'entre eux estiment que les valeurs de l'organisation, si en adéquation avec leurs inspirations, peuvent jouer un rôle. Le chiffre est le même pour la coopération et le travail d'équipe. Seulement 12 % des travailleurs estiment que le sens du travail est conditionné au métier exercé.

Pour certains lutter contre le brown-out va consister à se tourner vers des activités socio-professionnelles qui leur permettent de mieux s'épanouir. Souvent cela va consister à se lancer dans un projet humanitaire. Que ce soit bénévolement, de temps en temps, ou même de faire une complète reconversion professionnelle, travailler pour de grandes ou petites causes est un moyen efficace de redonner du sens à sa vie et à son emploi.

Si je prends ne serait-ce que quelques jours ou quelques semaines pour me recentrer sur des choses avec un réel enjeu, cela peut me permettre de revenir à mon travail régulier ensuite avec un esprit plus apaisé.