L'ISR, pour changer les mentalités de l'intérieur

L'ISR, pour Investissement Socialement Responsable, choisit les entreprises dont les comportements sont plus vertueux et respectueux que ceux des autres. Même si le coeur de leur activité n'est pas durable, équitable ou sociale, ces entreprises sont sélectionnées pour leurs efforts, leurs politiques sociales et leurs vocations à améliorer leurs pratiques environnementales.

En clair, l'ISR me permet d'investir tout en respectant mes principes. Les entreprises spécialisées dans le tabac ou l'armement ne font pas parties des fonds ISR, mais celles du bâtiment ou de l'automobile qui font des efforts sont tout à fait éligibles.

De nombreux investisseurs semblent avoir pris le pli ISR ! En 2013, le marché de l'ISR a représenté près de 170 milliards d'euros en 2013 contre moins de 4 milliards d'euros en 2003...

Un objectif, plusieurs stratégies

Mais concrètement, comment est-ce que ça fonctionne ? Les fonds d'investissement qui misent sur l'ISR utilisent différentes stratégies :

  • L'approche "Best in class" consiste à sélectionner les meilleures entreprises en fonction de certains critères, comme le respect de l'environnement ou les efforts au niveau social,
  • L'approche "par exclusion" revient à exclure certaines entreprises en raison de leurs pratiques (comme le travail forcé) ou en raison de la nature de leur activité, tel que l'alcool par exemple. Ces entreprises sont donc disqualifiées,
  • L'approche "thématique" consiste à sélectionner uniquement les entreprises qui travaillent dans certains secteurs, comme les énergies renouvelables par exemple.

En quelques clics, je peux choisir et investir

En France, il existe plus de 300 fonds ISR. Pour les connaître, je peux interroger mon banquier.

Ces fonds sont en général des OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières) qui misent sur des actions ou des obligations. Une fois que j'ai identifié le ou les fonds qui m'intéressent, je peux les acheter en direct, via un PEA ou un compte-titres.

Il me suffit d'utiliser le numéro ISIN pour passer mon ordre. Si je ne possède ni PEA ni compte-titres, je peux me renseigner auprès de mon conseiller financier.

Attention aux frais de gestion

Les fonds ISR ne sont pas forcément moins performants que les autres. En revanche, les frais de gestion de ces produits peuvent être plus importants que pour les fonds classiques.

Ces frais correspondent au temps passé par le gestionnaire à sélectionner les entreprises qui correspondent à des critères socialement responsables.