Trouver l'appartement de mes rêves n'est pas toujours aisé : il faut éplucher les annonces, passer des dizaines d'appels téléphoniques, rencontrer des agences immobilières... Le processus est déjà fastidieux si je cherche dans ma région, mais si j'envisage de déménager plus loin, cela peut devenir un véritable chemin de croix. Depuis quelques années, un nouveau métier est apparu pour répondre à ce besoin croissant : celui de chasseur d'appartement. Popularisé par la télévision, il consiste pour un particulier qui cherche un logement à engager un professionnel pour l'assister.

Concrètement, c'est quoi un chasseur immobilier ?

Le chasseur est un peu le pendant de l'agent immobilier, du côté de l'acheteur. Alors que le second est mandaté pour vendre un bien, le premier est engagé par un acquéreur pour trouver l'appartement idéal. Pas question toutefois pour n'importe qui de se déclarer chasseur immobilier. En tant que professionnel de ce secteur, ses conditions d'exercice sont réglementées par la loi : il doit détenir la carte professionnelle d'agent immobilier, doit avoir souscrit une assurance et une garantie financière et pouvoir justifier soit d'un diplôme d'études juridiques, économiques ou commerciales, soit d'une expérience professionnelle préalable.

Comment ça marche ?

Avant d'engager un chasseur immobilier, la première étape est de le rencontrer. Cela va permettre de définir mes goûts, mes attentes, mon budget, etc. La rencontre a généralement lieu à mon domicile, afin qu'il puisse mieux saisir ce que je recherche. A partir de cette rencontre, nous signerons un mandat précisant le montant de sa commission (versée obligatoirement après signature de la vente chez le notaire) et le détail de ce que je lui demande.

C'est seulement une fois ces deux étapes réalisées qu'il se mettra en chasse. Il s'occupe alors de toutes les étapes de la recherche : démarchages, organisation de visites, négociation du prix d'achat, signature du compromis, etc. Son assistance dure jusqu'à ce que la vente effective du bien soit signée.

Combien ça coûte ?

Comme les agents immobiliers, les chasseurs d'appartement sont payés à la commission, c'est-à-dire qu'ils sont rémunérés uniquement s'ils trouvent le bien que je recherche. La plupart du temps, cette commission correspond à un pourcentage du prix de vente du bien, entre 3 et 6 %. Plusieurs facteurs viennent influer sur ce chiffre : le chasseur lui-même (les plus réputés peuvent pratiquer des tarifs plus élevés), la localisation géographique, le prix du bien (plus il coûte cher, plus le pourcentage est petit). La commission couvre par ailleurs toutes les dépenses que peut engager le professionnel. Il ne peut donc pas réclamer de frais de dossier, de services annexes, de défraiements ou autres.

S'il déniche le logement dans une agence immobilière, le chasseur applique généralement une grille inférieure. En tant qu'acheteur, c'est en effet moi qui devrai payer les frais d'agence, dont le montant est à peu près équivalent à la commission de mon chercheur d'appartement. C'est pourquoi il n'est pas rare, dans ce cas, que celui-ci accepte de réduire sa commission de 40 à 50 %. Attention toutefois, cette question doit avoir été négociée avant la signature du mandat.