Hello

Fonds d'investissement confessionnels : de quoi s'agit-il ?

 Un fonds d'investissement prend en charge le placement de mon épargne.

Un fonds d'investissement prend en charge le placement de mon épargne.

Faire fructifier mon épargne en m'assurant que celle-ci est investie dans des entreprises respectant mes principes religieux : c'est possible, grâce aux fonds d'investissement confessionnels. Voici de quoi il s'agit.

Les fonds d'investissement confessionnels : des fonds "ISR"

Les fonds d'investissement confessionnels constituent une catégorie de fonds "ISR" – les fonds d'investissement socialement responsables.

En tant qu'épargnant, je peux acheter des parts d'un fonds d'investissement (ou fonds de placement) : celui-ci se charge de faire fructifier les sommes que je lui confie, en les investissant au capital d'entreprises. Je réalise (éventuellement) une plus-value lorsque je retire mes parts du fonds.

Les fonds ISR ont la particularité de sélectionner les entreprises dans lesquelles elles investissent, en fonction de critères éthiques, écologiques ou sociaux. Les fonds confessionnels, en particulier, investissent uniquement dans des sociétés dont l'activité est considérée comme compatible avec les principes de telle ou telle religion.

Pourquoi investir dans un fonds d'investissement confessionnel ?

Un fonds confessionnel me permet de faire fructifier mon épargne tout en respectant les valeurs de ma religion.

Je peux investir "en direct" dans des petites ou moyennes entreprises que je juge compatible avec mes valeurs, sans passer par un fonds de placement, en achetant des actions ou des obligations. L'intermédiaire que constitue le fonds confessionnel présente toutefois les avantages suivants :

  • en achetant des parts d'un fonds de placement, c'est-à-dire en confiant mon épargne à un professionnel de l'investissement, je prends un risque a priori moindre qu'en investissant moi-même directement dans les capitaux de PME,
  • les professionnels des fonds confessionnels disposent a priori d'une meilleure connaissance du monde des entreprises que moi-même. Ils sont donc mieux placés pour juger de la compatibilité des activités de telle ou telle société avec les valeurs de ma religion.
 Les fonds confusionnels refusent d'investir dans des secteurs comme l'alcool ou les jeux d'argent.

Les fonds confusionnels refusent d'investir dans des secteurs comme l'alcool ou les jeux d'argent.

Des exemples de fonds confessionnels

Concrètement, on trouve parmi les fonds confessionnels français :

  • des fonds d'investissement catholiques, comme "Nouvelle Stratégie 50" ou "Proclero", qui excluent les investissements dans des secteurs comme les jeux d'argent, le tabac, l'alcool, la pornographie, l'armement ou les OGM,
  • des fonds d'investissement islamiques, comme ceux lancés par certaines grandes banques françaises au cours de la dernière décennie, qui respectent les principes de la finance islamique : à savoir, le non-investissement dans des sociétés dont l'activité est en lien avec l'alcool, les jeux d'argent, la pornographie, mais aussi la viande de porc et les services financiers (l'usure étant jugée incompatible avec les principes islamiques).

Les news Lifestyle Lifestyle

Lifestyle

Top 10 des Youtubers les mieux payés au monde

Lire l'article
Lifestyle

Combien ça coûte... de produire son propre album ?

Lire l'article
Lifestyle

Top 10 des métiers qui paient le mieux au monde

Lire l'article
Lifestyle

Top 5 des plus belles vitrines de France

Lire l'article