Le dispositif Action Logement pourra m'aider dans l'achat ou la construction d'un logement en m'octroyant un prêt au taux de 1 %.

Quelles conditions dois-je remplir ?

Pour bénéficier du dispositif Action Logement, je dois-être salarié dans une entreprise privée, adhérente au Comité Interprofessionnel du Logement (CIL), ex 1 % logement, et qui emploie au moins 10 salariés. Je devrai également occuper mon futur logement à titre de résidence principale.

A noter que si je suis préretraité, je suis assimilé à un salarié et bénéficie donc des mêmes conditions et avantages.

Combien va me coûter cet emprunt ?

Quelle que soit la somme que j'emprunte, ma situation ou la durée du prêt, le taux d'intérêt nominal annuel (celui qui est inscrit sur mon contrat) est de 1 %. En revanche, le coût réel du prêt (le taux effectif global) dépend principalement de l'inflation et donc de la durée que je choisis pour le rembourser. Pour plus d'information je dois me renseigner auprès d'un conseiller du CIL.

Selon la zone géographique je vais pouvoir emprunter un montant compris entre 7 000 euros et 25 000 euros, et ce pour une durée maximale de 20 ans. Cependant le prêt ne pourra dépasser 30 % du coût total de l'opération.

Le prêt Action Logement n'est en aucun cas lié à mon contrat de travail. Je n'aurais donc pas à le rembourser par anticipation si je quitte mon entreprise.

De plus, si je suis fonctionnaire d'État ou d'une collectivité locale, je peux également profiter des prêts du CIL. Je dois alors me renseigner auprès de mon employeur (Ministère, Mairie, etc.) pour connaître les démarches à suivre.

A qui dois-je m'adresser pour bénéficier de ce dispositif ?

Les CIL disposent de nombreuses agences, implantées dans tout le territoire. Il y en a d'ailleurs plusieurs dans chaque département.