Ce n'est pas le tout de dormir plus, encore faut-il que notre corps s'adapte aux journées plus courtes, et que notre esprit se fasse à la météo grisonnante !

Pourquoi changer d'heure ?

En été, comme en hiver, il est important pour la population française de s'ajuster au changement d'heure. Les raisons ne sont pas physiologiques, politiques, ou même spirituelles, mais bel et bien écologiques ! Il s'agit de synchroniser nos journées sur les heures d'ensoleillement, et cela durant toute l'année. Cela permet d'effectuer des économies d'énergie conséquentes, surtout en hiver, lorsque l'on a tendance à éclairer toutes les pièces, et à pousser le chauffage au maximum. Malgré ces avantages, les Français y voient une loi qui fait plus de mal que de bien. Ils se plaignent de troubles du sommeil, de l'humeur, de l'alimentation, et le tout mènerait bien souvent à une dépression saisonnière... Il est vrai qu'un changement brutal de notre horloge interne peut provoquer plusieurs effets néfastes. Cependant, le format que l'on suit après un passage à l'heure d'hiver reste le plus proche de notre rythme biologique naturel.

Le point d'origine

Décaler notre temps de sommeil, cela se résume à décaler toute le reste de la journée. Et décaler notre journée peut potentiellement causer une perte d'appétit (aux heures de repas habituelles), une hausse du stress, et même de l'hypersomnie. Le manque de soleil, et donc de lumière, causerait également des carences en vitamine D (que notre corps produit, sous exposition solaire). Tous ces symptômes sont indirectement liés au décalage horaire, similaire à celui que l'on ressent lorsque l'on rentre de vacances. Il devient très difficile, pour certains, de faire face à la situation. Ces effets négatifs ont rarement de graves conséquences, mais peuvent nous fatiguer physiquement, et nous rendre irritables.

Nos astuces anti-stress

Des solutions existent pour remédier à ces effets secondaires. Il est important, dans un premier temps, de maintenir son planning habituel (vos heures de sommeil, de repas, de travail, etc.). C'est en conservant un rythme de vie normal, malgré le décalage horaire, que vous éviterez le pire. Dans un second temps, il est essentiel d'avoir une activité physique constante. Faire de l'exercice permet de relâcher des endorphines dans votre organisme. Ces "neurotransmetteurs" agissent comme un analgésique, et procurent une réelle sensation de bien-être. Enfin, il ne faut pas négliger son régime alimentaire. C'est en mangeant équilibré, que vous réussirez à atténuer les carences en vitamines. D'un côté, favorisez les fruits de saison, qui offrent un bon apport en vitamine C. De l'autre, misez sur les fromages, le lait, ou encore le chocolat noir, une source importante de calcium et de magnésium, qui aidera à booster votre système immunitaire.