Avant de changer de logement, les dernières semaines avant un déménagement sont généralement très chargées : il faut faire les cartons, prendre rendez-vous avec les déménageurs, modifier les contrats d'électricité et de gaz, etc. En plus de tout cela, je dois signaler mon changement d'adresse à tous les services qui en ont besoin, qu'il s'agisse de l'administration, d'entreprises avec qui je suis en contact ou encore d'autres organismes.

Comment prévenir les administrations ?

La première chose à faire est d'informer l'administration de mon déménagement : cela concerne le fisc, pôle emploi si je suis au chômage, la Caisse d'allocations familiales, mes caisses de retraite et d'assurance maladie. Si j'ai des enfants âgées de 16 à 25 ans, j'informe également le centre du service national. C'est obligatoire même s'ils ont déjà participé à la journée Défense et Citoyenneté (l'ex-JAPD).

Si j'ai une voiture, je dois également signaler mon changement d'adresse au système d'immatriculation des véhicules et, si j'ai un chat, un chien ou un furet identifié par une puce ou un tatouage, j'en informe l'I-CAD. La plupart de ces démarches peuvent se faire en une fois par Internet, depuis le site officiel du service public.

Comment prévenir les organismes privés ?

Une fois les administrations publiques prévenues de mon déménagement, je transmets ma nouvelle adresse aux autres organismes privés. En premier lieu mes fournisseurs de gaz, d'électricité et d'eau afin de ne pas être pris au dépourvu le jour du déménagement. J'en informe également ma banque, mon employeur et, si j'en ai une, ma caisse d'épargne salariale. Enfin, je préviens les différentes assurances dont je dépends afin d'être couvert dès mon emménagement : la mutuelle, l'assurance habitation, l'assurance auto, l'assurance de mes enfants, etc.

Comment modifier mes abonnements ?

Je pense également à signaler le changement d'adresse aux différents services auxquels j'ai souscrits. C'est le cas de mon abonnement de téléphonie mobile, de celui au câble ou au satellite, mais aussi de mon fournisseur d'accès à Internet, qui aura souvent besoin de temps pour activer ma nouvelle ligne. Cela concerne également mes abonnements personnels, à la salle de sport et à la bibliothèque de quartier par exemple. J'en informe également les associations auxquelles je participe et les journaux et magazines auxquels je suis abonné, afin qu'il soient livrés à ma nouvelle adresse dès le lendemain du déménagement.

La réexpédition avec la Poste

Pour éviter qu'un courrier se perde parce que j'ai oublié d'informer quelqu'un de mon déménagement, je n'oublie pas de demander la réexpédition de mon courrier à la Poste. Je peux choisir une durée de six ou douze mois pour ce service, pendant laquelle les envois adressés à mon ancienne adresse seront transférés à mon nouveau domicile. Ainsi, même si j'ai oublié d'informer quelqu'un de mon déménagement, le courrier arrivera chez moi et je pourrai prévenir l'expéditeur que j'aurais oublié de tenir au courant.