La VOD, ou VàDA, séduit les jeunes et grappille du terrain sur la télévision. Depuis quelques années, les services de vidéos à la demande sont en pleine expansion. Ils proposent des contenus audiovisuels à la demande de l'utilisateur après souscription d'un abonnement payant. Selon une étude du CNC et du CSA, le chiffre d'affaires du marché de la VOD en France a doublé en 2017, passant de 131 à 249 millions d'euros. Cette expansion s'explique notamment par la popularité grandissante qu'elle entretient auprès du jeune public (18-24 ans). Celui-ci est très axé sur les contenus digitaux et l'utilisation du téléphone. Selon une étude de Crédoc en 2017, 42 % des Français utilisaient leur téléphone avant leur ordinateur pour naviguer sur internet. Et les contenus proposés par la VOD sont toujours plus diversifiés et possèdent l'avantage de ne pas comporter de publicité.

Concurrent sérieux de la TV

La popularité grandissante de la VOD la place en concurrent direct de la télévision, dont les audiences ont tendance à s'essouffler ces dernières années. Le poids conséquent d'internet et du digital fait qu'aujourd'hui, tous les contenus sont disponibles en ligne. Bon nombre d'utilisateurs ne perçoivent plus l'utilité de souscrire à des chaînes payantes ou même de regarder les chaînes gratuites. Cependant, la VOD ne concerne pas encore toutes les catégories d'âge et l'audience des plateformes de VOD sont encore bien inférieures à celles de la télévision.