1. 184 euros

Les Français dépenseront 184 euros pour les repas des fêtes de fin d'année (Noël et Nouvel An) contre 168 euros en 2014, d'après une étude du cabinet Deloitte. Ce montant est en hausse de 2,51% par rapport à 2014, notamment parce qu'une majorité des sondés (53%) compte profiter des traditionnelles promotions alimentaires à la fin du mois de décembre.

2. 10 millions d'euros

Comme en 2014, c'est la somme que vous pourrez gagner lors du dernier tirage du Loto de l'année. Personne ne l'a remporté depuis 2010. Sans doute à cause du faible montant : il s'élevait à " seulement " 7 millions d'euros lors des tirages de 2011, 2012 et 2013.

3. 270 millions

C'est le nombre de messages de " bonne année " qu'ont envoyé les Français le 1er janvier 2015. Les opérateurs téléphoniques en prévoient près de 350 millions pour le passage à 2016, notamment grâce à l'utilisation croissante des MMS (messages accompagnés d'une photo) et des applications dédiées (Éditeur de voeux, Dromadaire...).

4. 2,2 millions

À l'approche des fêtes de fin d'année, 2,2 millions de personnes à faible revenu recevront un petit coup de pouce : la prime de Noël. Une personne seule touchera ainsi 152,45 euros, tandis qu'un couple avec un enfant obtiendra une prime de 274,41 euros. Elle est versée soit par la caisse d'allocations familiales, soit par Pôle Emploi, selon la situation du bénéficiaire.

5. 80 cents

Ce sera le prix d'un timbre " rouge " à partir du 1er janvier 2016. Il était de 76 cents en 2015. Cela représente une augmentation de 3,6%. Le timbre " vert ", lui, passera de 68 à 70 cents.

6. 96 %

Selon un sondage réalisé par l'Ifop, plus de 9 Français sur 10 ont souhaité une bonne année à leurs proches le 1er janvier 2015. Parmi eux, plus du quart l'ont fait via une carte de voeux envoyée par La Poste.