Faciliter les transactions des entreprises mais aussi des particuliers. Voilà l'objectif de la BCE, qui a annoncé dans un communiqué la mise en place des transferts d'argent en temps réels entre les pays de l'Union européenne pour novembre 2018. Ce nouveau système de règlement des paiements instantanés a été nommé TIPS, pour "Target Instant Payment Settlement". Plus concrètement, ce service donnera la possibilité aux clients des banques d'effectuer des virements sans avoir à attendre 24 heures (voire plus s'ils sont effectués en week-end par exemple) pour que l'argent soit transféré.

20 centimes d'euro par transaction

Ainsi, TIPS sera disponible de jour comme de nuit, toute l'année. Comme la BCE l'a indiqué, ce système représentera un vrai plus pour les commerçants et les clients qui n'auront donc plus de délai de paiement et moins d'attente en caisse. Les banques aussi sont gagnantes, puisque TIPS éliminera le risque de crédit.

Bien évidemment, l'utilisation de ce service aura un prix mais l'institution de Francfort a promis dans son communiqué que les coûts seront limités. En effet, durant au moins les deux premières années, la BCE facturera aux banques 20 centimes d'euro maximum le paiement, pour couvrir ses frais. De leur côté, les banques pourront choisir si elles proposeront ce service gratuitement à leurs clients ou moyennant le paiement de frais ponctuels.

6,5 millions de transactions par jour d'ici 2020

Initialement prévu pour novembre 2017, ce service s'appuiera sur une collaboration avec les banques européennes et Target2 (pour "Trans-European Automated Real-time Gross settlement Express"), un système déjà utilisé par les banques centrales et commerciales pour les virements de montants élevés. A terme, la plate-forme TIPS sera alors une composante de ce dernier.

D'après la consultation publique publiée en mars 2017 par la BCE, TIPS pourrait générer 6,5 millions de transactions par jour d'ici 2020. Le potentiel évalué d'ici 2023 est estimé à 10,5 millions, selon l'institution.