Je peux textoter, jouer, aller sur internet, accessoirement téléphoner...mais aussi payer avec mon téléphone. Le smartphone, véritable couteau suisse de la technologie a rajouté une nouvelle corde à son arc. Depuis l'an dernier, je peux régler avec monsmartphone dans certains magasins. Déjà très utilisée en Chine avec Wechat ou Alipay, cette pratique se démocratise en France. Elle est d'ailleurs adoptée par de grandes enseignes comme Carrefour ou Total. Apple avait déjà créé Apple Pay en 2014, depuis 5 banques françaises dont BNP Paribas, ont répliqué en créant le portefeuille électronique Paylib disponible sur Android. Il propose depuis l'an dernier un service de paiement mobile gratuit. Depuis son lancement, de nombreuses applications similaires ont été créées et le constructeur coréen Samsung prévoit lui aussi de développer un service de m-paiement d'ici l'été 2018.

La technologie sans contact

Ce système utilise la même technologie sans contact que le pass navigo utilisé par les habitants de l'Île-de-France. J'ai simplement à approcher le dos de mon téléphone d'une borne de paiement pour payer. Au-delà d'une transaction de 20 euros, mon code sera nécessaire, même si celui ci-peut aussi m'être demandé pour un montant inférieur. Les applications de paiement mobile ne sont actives que pour les smartphones Android 4.4 et ultérieurs, car ils sont équipés d'une antenne Near Field Communication (NFC). Elle permet le paiement rapproché à une distance inférieure à 10 cm.

Je peux régler avec mon smartphone chez tous les commerçants équipés du règlement sans contact. Aujourd'hui, mon téléphone me permet de tout faire, parfois même mieux que les objets préalablement conçus pour certaines fonctions. En effet, le paiement sans contact avec ma carte bancaire ne me permettait de régler qu'une somme égale ou inférieure à 20 euros. Le m-paiement lui dispose d'un plafond pouvant atteindre les 300 euros avec une authentification par code secret ou encore par biométrie.

De plus, le m-paiement n'est en aucun cas rattaché à la couverture de mon réseau téléphonique. Autrement dit, je peux payer avec mon smartphone même si je suis dans une zone non couverte par mon réseau mobile.

Des transactions sécurisées

Ce n'est pas tout, il présente aussi un avantage en termes de sécurité. En effet, moins j'ai d'objets dans mes poches, moins j'ai de chances de les perdre. Je n'ai plus à penser à ma carte bleue. Enfin, mon numéro de carte bancaire n'est pas enregistré directement sur le téléphone. De cette manière, si je le perds, je n'ai pas besoin de faire opposition sur ma carte bleue et je pourrai encore l'utiliser. Lors de chacun de mes paiements, un code unique est généré puis envoyé au commerçant selon le principe de la tokénisation. Le token est un code à 16 chiffres qui remplace mon numéro de carte bancaire. Cette technologie ne fonctionne pas que pour le paiement chez les commerçants. Elle est aussi active pour le règlement d'une place de parking, ou le paiement en station essence.