La vie en colocation peut être un véritable enfer ou une expérience unique et enrichissante. Si je décide de vivre dans un logement avec d'autres personnes, je dois mettre en place et respecter certaines règles pour m'assurer que cette vie en communauté sous un même toit se passe le mieux possible. Voici donc les dix règles à suivre pour que ma colocation se déroule sans accrocs.

1. Nous nous accordons sur un fonctionnement

Lorsque je débute une vie en colocation, il y a deux possibilités. Soit, je débarque dans une colocation déjà existante, soit, j'en démarre une nouvelle. Dans le premier cas, les colocataires ont déjà l'habitude de vivre ensemble. Je leur demande quelles sont les règles de fonctionnement mises en place avant d'emménager afin de m'assurer qu'elles me conviennent. Dans le second cas, j'établis les règles et je me mets d'accord avec les autres afin de trouver une organisation qui satisfait tout le monde.

2. Je paye mon loyer en temps et en heure

Tous les mois, je dois payer ma part du loyer. Ce n'est pas aux autres de le faire à ma place. Je dois donc anticiper cette dépense dans mon budget afin de m'assurer d'avoir la somme nécessaire. Mais cela n'est pas valable uniquement pour le loyer. Je fais également en sorte d'avoir les moyens de régler les factures communes, comme l'eau, l'électricité, l'abonnement Internet, etc. Si un mois, je suis en difficulté financière, je n'attends pas la dernière minute et j'en parle aux autres pour essayer de trouver une solution.

3. Je fais ma part du ménage

Pour que la colocation se déroule dans les meilleurs conditions, l'appartement (ou la maison) doit rester dans un état de propreté acceptable. Je suis libre de faire ce que je veux dans ma chambre mais je fais, a minima, ma part du ménage dans les parties communes et notamment dans les pièces critiques que sont la salle de bain et les toilettes. Idem pour la vaisselle. Je pars du principe que je dois nettoyer tout ce que je salis.

4. Je respecte l'intimité de mes colocataires

Ce n'est pas parce qu'on aime vivre en colocation que l'on souhaite systématiquement être les uns sur les autres. Que ce soit pour réviser ses cours, parce qu'on est fatigué ou encore juste parce qu'on a besoin d'avoir un petit moment de solitude, il arrive parfois qu'un des colocataires (ou moi-même) s'isole dans sa chambre. Dans ce cas, je ne viens pas le déranger et je respecte son intimité.

5. J'institue un climat de bonne entente

Pour que la vie en communauté se déroule le mieux possible, il suffit parfois d'avoir de petites attentions ou de petits gestes du quotidien, totalement gratuits. Je n'hésite pas à respecter les règles élémentaires de la politesse : un "bonjour" le matin, un "bonne nuit" avant d'aller se coucher ou encore un "bon appétit" avant le début du repas permettront d'entretenir de bonnes relations avec les autres colocataires.

6. Je respecte le sommeil des autres

Dans un colocation à plusieurs, il y aura inévitablement des personnes aux comportements et habitudes différentes. Certains se lèvent le matin et ont besoin d'aller se coucher tôt, d'autres peuvent rentrer tard le soir voire travailler de nuit et auront besoin de dormir le matin. Dans tous les cas je dois rester attentif aux besoins de chacun. Ce sera ainsi d'autant plus facile pour moi de demander aux autres de faire attention à mes propres habitudes si je respecte les leurs.

7. Je range mes affaires

Ma chambre, c'est ma chambre. Je l'organise et la range selon mes désirs. En revanche, dans les pièces communes c'est une autre histoire. Je veille à ce que mes affaires personnelles ne traînent pas dans le salon. De même, dans la salle de bain – la pièce qui génère le plus de conflits dans une colocation – je m'assure que mes affaires de toilettes soient rangées et débordent pas sur l'espace vitale des autres occupants de cette pièce centrale de la vie en communauté.

8. Je trouve une organisation pour les repas

Le repas. Ce moment convivial pendant lequel, assis autour d'une table, chacun raconte ce qu'il lui est arrivé pendant la journée tout en savourant des plats préparés en commun. Ou pas... Avec les autres colocataires, nous convenons d'un mode de fonctionnement pour les repas (principalement pour le dîner). Nous pouvons manger tous ensemble (selon les obligations liées au travail ou aux études) ou chacun dans notre coin. Quoi qu'il en soit je respecte cette organisation. Je fais de même pour l'organisation de la répartition de la place dans le réfrigérateur.

9. Je préviens les autres si j'invite des personnes extérieures

En colocation, je suis chez moi mais je suis aussi chez les autres. J'ai le droit d'inviter des personnes extérieures, comme ma moitié ou mes parents. Je pense à avertir mes colocataires, notamment si cette (ou ces) personne envisage de dormir dans l'appartement.

10. Je communique

Bien souvent, les malentendus découlent d'un manque de communication. Pour éviter qu'une situation s'envenime je prends les devants. Je n'hésite donc pas à dire les choses, comme un fonctionnement qui ne me convient pas ou si j'estime que l'un des colocataires ne respectent pas les règles établies. Ceci n'empêche toutefois pas de le faire avec bienveillance et courtoisie.