Hello

Dossier: Bourse : actions, portefeuille et culture générale

Les 10 plus grosses introductions en bourse de l'histoire
Les 10 plus grosses introductions en bourse de l'histoire

Les 10 plus grosses introductions en bourse de l'histoire

Quelles sont les origines de la bourse ?

Quelles sont les origines de la bourse ?

Qu'est-ce que la bourse ?

Qu'est-ce que la bourse ?

Qui sont les acteurs de la bourse ?

Qui sont les acteurs de la bourse ?

Bourse de Paris : quels sont les différents marchés ?

Bourse de Paris : quels sont les différents marchés ?

Quels sont les indices boursiers français ?

Quels sont les indices boursiers français ?

Qu'est-ce qu'une opération sur titre ?

Qu'est-ce qu'une opération sur titre ?

Qu'est-ce qu'une page de cotations ?

Qu'est-ce qu'une page de cotations ?

Quels sont les principaux indicateurs économiques ?

Quels sont les principaux indicateurs économiques ?

Comment participer à une introduction en bourse ?

Comment participer à une introduction en bourse ?

Les 10 plus grosses introductions en bourse de l'histoire

Les plus grosses introductions en bourse se font (presque) toutes à New York.
Les plus grosses introductions en bourse se font (presque) toutes à New York.

L'introduction en bourse est une étape importante dans la vie d'une entreprise. Si les investisseurs sont au rendez-vous, les fonds couleront à flot. Pour ces 10 sociétés, les rentrées d'argent ont été colossales.

1. Alibaba (Chine), 25 milliards de dollars en 2014

La plus grosse introduction en bourse de l'histoire est également la plus récente de cette liste. La société chinoise de commerce en ligne Alibaba, "équivalent" chinois d'Amazon, a décidé d'entrer sur les marchés financiers à la bourse de New York le 19 septembre 2014. Cette opération lui a rapporté plus de 25 milliards de dollars.

2. General Motors (États-Unis), 23,1 milliards de dollars en 2010

Pendant la crise de 2008, le gouvernement américain avait nationalisé l'un des principaux constructeurs automobiles du pays pour éviter sa faillite, le radiant aussitôt de la bourse de New York. General Motors est revenu sur les marchés le 19 novembre 2010 en émettant pour plus de 23 milliards de dollars d'actions.

3. AgBank (Chine), 22,1 milliards de dollars en 2010

Derrière ce nom se cache l'Agricultural Bank of China, l'une des principales banques chinoises. Elle a pu lever plus de 22 milliards de dollars les 15 et 16 juillet 2010 en émettant ses actions dans les bourses de Shanghai et de Hong Kong. Bien que le montant de l'opération soit élevé, les dirigeants de l'établissement s'attendaient à récolter près de 30 milliards d'euros.

4. ICBC (Chine), 21,9 milliards de dollars en 2006

Encore une banque chinoise. La banque industrielle et commerciale de Chine est la plus grande du monde : sa capitalisation totale s'élève à près de 280 milliards de dollars. Comme la précédente, son introduction en bourse s'est déroulée à Shanghai et Hong Kong, le 27 octobre 2006, pour un montant de 21,9 milliards de dollars.

5. AIA Group (Chine), 20,5 milliards de dollars le 29 octobre 2010

Cette compagnie d'assurance basée à Hong Kong est une ancienne filiale de l'assureur américain AIG. Après la crise financière de 2008, AIA prend son indépendance et prépare son introduction en bourse, prévue pour le 29 octobre 2010. Les investisseurs achètent alors pour plus de 20 milliards de dollars d'actions de la firme.

Voici une Visa.
Voici une Visa.

6. Visa Inc. (États-Unis), 19,1 milliards de dollars en 2008

En pleine crise financière, l'éditeur américain de cartes de crédit entre à la bourse de New York. Il lève plus de 19 milliards de dollars. Cette opération était en fait déjà prévue avant même la crise des subprimes de 2007 : après une restructuration interne, les dirigeants de l'entreprise l'avaient annoncé au mois d'octobre 2006.

7. NTT DoCoMo (Japon) 18,3 milliards de dollars le 22 octobre 1998

En pleine explosion des entreprises de nouvelles technologies, le premier opérateur mobile japonais NTT DoCoMo décide de s'introduire en bourse à Tokyo. Le 22 octobre 1998, la société lève plus de 2 000 milliards de yen, soit près de 18,5 milliards de dollars.

8. Enel (Italie), 17,4 milliards de dollars en 1999

Seule entreprise européenne de la liste, Enel est le principal producteur et fournisseur d'énergie en Italie. Juste après sa privatisation en 1999, la société lève 17,4 milliards de dollars aux bourses de Milan et de New York le 31 octobre.

9. Facebook (États-Unis), 16 milliards de dollars en 2012

Le réseau social aux 1,5 milliard de profils tente l'aventure de la bourse une décennie après l'éclatement de la bulle internet. Le 18 mai 2012, Facebook entre au Nasdaq, le marché américain des nouvelles technologies, et lève 16 milliards de dollars. L'action chute fortement les jours suivants, passant de 38 dollars l'unité à seulement 27 le 1er juin.

10. Deutsche Telekom (Allemagne), 14,1 milliards de dollars en 2000

Le 19 juin 2000, la première entreprise de télécommunications allemande annonce son introduction en bourse sur trois marchés différents : Francfort, New York et Tokyo. Deutsche Telekom lève alors plus de 14 milliards de dollars à travers le monde.

Les news Lifestyle Lifestyle

Famille

Les avantages de faire la sieste au bureau

Lire l'article
Lifestyle

Galileo, tout savoir sur le GPS européen

Lire l'article
Lifestyle

4 choses à savoir sur les jardins familiaux

Lire l'article
Lifestyle

Brexit, ces Britanniques qui veulent se faire naturaliser

Lire l'article