Difficile d'être partout en même temps, quand on voit tous les événements High-tech qui sont organisés chaque année dans le monde. Pourtant, certaines inventions valent vraiment qu'on y jette un coup d'oeil !

5. AirBar (Neonode)

Récompensée d'un "Innovation Award" au salon CES de 2017, la AirBar est déjà un coup de coeur auprès du grand public. Le principe est tellement simple qu'on en vient à se demander comment personne n'a pu y penser avant... Le dispositif est présenté sous la forme d'une petite barre noire, que l'on place à la base de notre écran d'ordinateur portable. Grâce à un capteur sensoriel, (présent sur toute la longueur de l'appareil) une sorte de champ de lumière invisible recouvre votre écran, et permet d'utiliser n'importe quel ordinateur portable en "mode tactile". La AirBar existe en trois tailles, ne coûte que 79 $, (soit 70 €) et fonctionne maintenant sur tous les systèmes d'exploitation, même si la version "MacBook" reste à parfaire.

4. Moto Mods (Motorola)

La dernière innovation de l'entreprise américaine pourrait bien révolutionner le secteur de la téléphonie mobile. Grâce à un système de connexion semblable à celui d'une enceinte "dock", présent à l'arrière de toute la gamme "Motorola Z", il est maintenant possible de se procurer différents accessoires connectés (les mods) à attacher à votre téléphone. Parmi les cinq mods disponibles, côté Motorola, on compte : un booster de batterie, une coque avec rechargement de batterie sans fil, et même un rétroprojecteur. Côté co-branding, la marque s'allie à JBL pour un mod d'enceinte, et à Hasselblad pour un mod d'appareil photo numérique. L'idée même d'une "augmentation" pour smartphone est ingénieuse et révolutionnaire, car elle présente tout simplement un nombre infini de possibilités pour toutes les marques qui décident de reprendre le concept.

3. Cota Tile (Ossia)

Quand on parle d'innovation, concernant la "Cota Tile" de chez Ossia, on en a la parfaite illustration. Leur produit est relativement simple en apparence, mais contient une technologie révolutionnaire. Présenté sous forme d'une grande tuile blanche, qui s'installe généralement au plafond, ce dispositif permet de recharger tous les appareils électroniques présents dans un rayon de 9 mètres. Le principe d'énergie sans fil n'est pas inconnu du public, mais posait plusieurs inconvénients. Ossia a trouvé le moyen, en s'appuyant sur des ondes radios à basse fréquence, de créer une sorte de toile d'araignée électromagnétique . Il s'agit d'une solution sans risque, qui n'interfère avec aucun autre signal (bluetooth, wi-fi, etc.) mais qui reste limitée dans sa portée et dans son rendement.

2. Specktr Play (Specktr)

Depuis quelques années, les innovations présentes dans le secteur de la musique dépassent rarement le stade de gadget. Le plus souvent, elles ne sont que l'amélioration d'un produit existant. Quand on assiste à l'apparition d'une méthode de composition alternative, elle s'adresse souvent à un marché de niche, et ne perdure généralement pas (par exemple : les tables de mixage tactiles, les contrôleurs midi façon "joystick", etc.). La révolution de Specktr consiste à contrôler des instruments midi à l'aide d'un simple geste. L'objet se présente sous forme de gant, muni d'un capteur et de plusieurs zones tactiles qui enregistrent chaque mouvement. Il existe sous deux formes : l'édition "Play" (destinée au grand public, aux artistes du dimanche...) et l'édition "Pro" (destinée à un usage professionnel). Seul hic, ne comptez pas moins de 179 € par gant pour la version grand public, et 279 € pour la version professionnelle.

1. Moley Robotics Kitchen (Moley Robotics)

La championne des inventions de 2017 est sans doute la cuisine automatisée de Moley Robotics. Grâce à deux bras électroniques, placés sur un système de rails, cette machine révolutionnaire se chargera de préparer tous vos plats préférés, en un simple clic. Le logiciel intégré fonctionne comme une application. Il permet de télécharger n'importe quelle recette, et de l'ajouter à la banque de données de l'appareil. D'ailleurs, après chaque préparation, le robot se charge également de laver la vaisselle et le plan de travail. Mark Oleynik, fondateur et PDG de Moley, souhaite avant tout rendre ce produit accessible au plus grand nombre. Le prix de commercialisation ne devrait pas dépasser celui d'une cuisine standard. L'objectif est d'offrir de bons repas équilibrés, même quand on a ni le temps ni l'envie de se mettre à cuisiner.