1. "Invincible" (2001), Michael Jackson : 30 millions de dollars

Le "Roi de la Pop" avait vu grand pour son dixième et dernier album studio, "Invincible". Il a commencé à travailler dessus en 1997, pour finir l'enregistrement quatre ans plus tard, en 2001, quelques semaines seulement avant sa sortie. Il aura enregistré au total plus de 150 chansons et loué trois studios en même temps, ce qui explique le coût si élevé. Son label, Sony Music, avait par ailleurs déboursé 25 millions de dollars pour une promotion qui n'a duré que trois mois, Michael Jackson ayant rompu le contrat peu après la sortie de l'album.

2. "Chinese Democracy" (2008), Guns N' Roses : 13 millions de dollars

14 ans. C'est le temps qu'il a fallu à Axl Rose pour produire et publier le sixième album des Guns N' Roses. Après le départ des autres membres du groupe, en 1994, le chanteur ne se résigne pas et continue de travailler sur le projet, qu'il veut parfait. Il engage alors de nombreux grands artistes, comme les guitaristes Buckethead et Zakk Wylde. Leurs salaires expliquent en partie la note salée. Par ailleurs, Axl Rose a passé de longues périodes sans travailler sur l'album, mais a continué de payer les ingénieurs et les studios. Tout ça pour ne vendre que trois millions d'albums...

3. "Hysteria" (1987), Def Leppard : 4,5 millions de dollars

Pour enregistrer "Hysteria", le groupe britannique Def Leppard quitte Londres, la capitale du Royaume-Uni, pour Dublin en 1984. L'opération devait permettre de réduire les coûts de production et de travailler plus vite. L'album ne sortira que trois ans plus tard, après le départ de leur producteur (pour surmenage) et un accident de voiture du batteur Rick Allen dans lequel il a perdu un bras. Il faudra à ce dernier plusieurs mois pour trouver comment continuer à jouer de la batterie malgré son handicap. À la sortie du disque, le groupe estimait qu'ils devaient vendre 5 millions de copies pour amortir les frais. Ils n'en vendront que 3 millions.

4. "My Beautiful Dark Twisted Fantasy" (2010), Kanye West : 3 millions de dollars

Le rappeur Kanye West décide d'enregistrer son cinquième album à Hawaï, au studio Avex Honolulu, au bord de l'océan Pacifique. Pendant trois mois, il y loue trois salles d'enregistrement, pour pouvoir travailler sur plusieurs morceaux à la fois. Lui et son équipe ne dorment que très peu, faisant de courtes siestes de temps en temps. Pour se nourrir, il engage deux chefs à plein temps, un pour préparer de la nourriture froide, l'autre pour les plats chauds.

5. "Tusk" (1979), Fleetwood Mac : 1,5 millions de dollars

Après avoir vendu des dizaines de millions de copies de leur second album, "Rumors", Fleetwood Mac entre en studio pour travailler sur leur troisième disque en 1979. Pour être dans les meilleures dispositions, les membres veulent faire construire leur propre lieu d'enregistrement. Leur label ayant refusé, ils décident "simplement" d'en racheter un et de le rénover. L'opération coûtera près d'un million de dollars. Au final, l'album s'est vendu à plus de quatre millions d'exemplaires, leur permettant de rentrer dans leurs frais.