Plus besoin de casser votre tirelire pour consulter un psychologue. Les consultations chez les psychologues ou les thérapeutes agrées par l'ARS sont désormais remboursées par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM). Cette opération ne concerne que les départements du Morbihan depuis février 2018, des Haute Garonne et des Bouches du Rhône depuis le 1e mai 2018. Elle sera appliquée au département des Landes dès l'automne 2018, puis au reste du pays si les résultats sont concluants d'ici 2020. La CPAM envisage de diminuer l'utilisation d'antidépresseurs sur le sol français. Dans le cadre de l'opération, chaque patient dispose de 20 consultations, sans dépassement d'honoraire autorisé. Les principaux cas concernés sont les troubles d'intensité légère à modérée chez les 18-60 ans ainsi que les souffrances des jeunes.

Une initiative basée sur le volontariat

Globalement, cette opération basée sur le volontariat plaît aux psychologues bien qu'ils jugent la durée des séances et les tarifs mis en place comme trop faibles. Dans le détail, le médecin traitant pourra orienter ses patients auprès d'un psychologue pour un premier entretien d'évaluation de 45 minutes. Dans un second temps, le médecin pourra prescrire une dizaine de séances d'une demi-heure facturée chacune 22 €, puis si besoin 10 séances supplémentaires de 45 minutes facturée chacune 32 €. L'ensemble des visites chez le médecin et chez le psychologue seront intégralement remboursées par l'Assurance maladie.