En matière d'épargne, tout est une question de choix entre sécurité et rendement. Si je veux gagner de l'argent rapidement, je peux m'orienter vers des produits risqués, comme les actions. Mais je n'ai aucune garantie de gains, et en cas de baisse des marchés financiers, je peux même sortir perdant de l'opération.

Sécurité absolue

À l'inverse, si je privilégie la sécurité, je peux m'orienter vers les placements à capital garanti. La performance de ces produits est liée à la performance d'un actif dit " sous-jacent ". Il peut s'agir d'un indice boursier (comme le CAC 40), d'une action, ou d'un panier d'actions. Le grand avantage de ce placement est qu'il me garantit une sécurité absolue : quoi qu'il arrive, je ne serai pas perdant. Mon capital sera préservé même dans le cas où les marchés financiers reculent durant ma période d'investissement.

Pas de rendement garanti

Mais attention : si mon capital est sécurisé, ces placements ne m'offrent en revanche aucune garantie concernant le rendement. En d'autres termes, il est impossible que je perde mon capital, mais il se peut que mon investissement ne me rapporte pas un seul euro.

L'assurance-vie, le véhicule idéal pour investir

En somme, tout dépend de mon appétence au risque. Si je refuse l'idée de perdre de l'argent en épargnant, les fonds à capital garanti peuvent être une solution adaptée à ma situation. Mais rien ne m'empêche de placer une partie de mon épargne sur des produits à capital garanti, et d'investir le reste dans des placements plus risqués et plus dynamiques. Ce sont généralement les profils de risques les plus équilibrés qui offrent les meilleurs résultats sur le long terme.

Pour investir dans ces placements, je privilégie l'assurance vie. Celle-ci propose une grande variété de fonds différents, parmi lesquels je peux faire mon choix. De plus, les contrats d'assurance-vie offrent des conditions fiscales imbattables. Si je détiens mon contrat d'assurance-vie depuis plus de huit ans, je peux retirer jusqu'à 4 600 € de gains annuels sans payer d'impôt. Seuls les gains excédant ce montant sont taxés, à un taux de 7,5 %.