Les retraités français ont touché 1 376 € brut (l'équivalent de 1 274 € net) de pensions de retraites en 2015, d'après la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), qui vient de publier une étude sur le montant des pensions retraites en France. En prenant en compte la perte de pouvoir d'achat liée au phénomène de l'inflation, ce montant est en hausse de 0,7 % par rapport à l'année précédente.

Selon la Drees, la principale cause de cette hausse est ce que les experts nomment "l'effet Noria" : les jeunes retraités ont eu une carrière plus évoluée que les anciens retraités ; ils ont donc bénéficié de meilleurs revenus et touchent donc une pension retraite plus élevée.

Toutefois, parmi les 16 millions de retraités que compte la France, environ 500 000 d'entre eux ne touchent que le minimum vieillesse. Cette aide s'élève aujourd'hui à 800 € pour une personne seule et monte à 1 242 € pour les personnes âgées qui vivent en couple.

En raison du système de calcul des pensions de retraites, basé sur le salaire perçu durant la carrière professionnelle, il ressort que les femmes subissent des inégalités. En effet, toujours selon la Drees, elles touchent en moyenne 39,2 % de moins que les hommes. En incluant la pension de réversion, qui est plus souvent touchée par les femmes en raison d'une meilleure longévité, l'écart se tasse légèrement et passe ainsi à 25,1 %.