Le paiement par chèque : une exception française sur le déclin

Le chèque pourrait tomber en désuétude dans les années à venir : d'après une étude publiée le 30 mars 2016 par l'institut de sondage Gfk, 40% des Français prévoient d'utiliser de moins en moins ce moyen de paiement.

Pour l'instant, 60% des Français affirment se servir au moins une fois par an de leur chéquier, en particulier pour les dépenses de santé. Chez nos voisins européens, le chèque a déjà presque disparu : seuls 20% des Italiens, 11% des Britanniques, 3% des Espagnols et 2% des Allemands l'utilisent encore.

Le paiement par smartphone séduit les Français

Encore très peu répandus, les paiements par smartphone suscitent l'intérêt de près de la moitié des Français. D'après l'étude de l'institut Gfk, seuls 6% des Français règlent aujourd'hui des dépenses via leur smartphone, mais 40% d'entre eux se disent "prêts à utiliser le paiement par téléphone mobile à l'avenir".

La carte bancaire, championne des moyens de paiement

Loin devant le paiement par chèque ou par smartphone, la carte bancaire constitue, avec les espèces, le moyen de paiement le plus répandu en France. 95% des Français règlent des dépenses avec elle au moins une fois par an, et 8 Français sur 10 s'en servent chaque semaine.

Dans les autres pays européens aussi, la carte bancaire est un moyen de paiement courant : 86% des Espagnols, 83% des Allemands et 96% des Britanniques l'utilisent.

Autre enseignement de l'étude : la très grande majorité des Français (80%) se dit satisfaite des différents moyens de paiement mis à sa disposition.