Définition

L'option est un produit dérivé particulier. Il s'agit d'un contrat passé entre deux parties portant sur la négociation d'un produit de bourse (le sous-jacent) à un prix déterminé à l'avance (le prix d'exercice) avant une date donnée (l'échéance). L'achat et la vente de ces produits se fait sur le Marché d'options négociables de Paris, ou Monep.

Lorsque j'acquiers une option, je n'ai aucune obligation de faire valoir mon droit. Toutefois, si je le fais, le vendeur est tenu de respecter sa part de la transaction. Il existe deux méthodes d'exercice différentes :

  • les options américaines : je peux faire valoir mon droit d'achat ou de vente du sous-jacent à n'importe quel moment jusqu'à l'échéance,
  • les options européennes : je peux faire valoir mon droit d'achat ou de vente du sous-jacent uniquement à l'échéance.

Les différences entre option call et option put

Les options sont également réparties en deux autres catégories. Chacune correspond à une stratégie différente :

  • l'option call : l'achat d'une option call me donne le droit d'acheter son sous-jacent au prix d'exercice défini. J'en acquiers lorsque j'estime que le cours d'un actif va monter pour l'acheter à un prix inférieur au marché. Exemple : l'action A vaut 50 euros et je prévois une hausse à 60 euros. J'achète alors une option me permettant d'acheter A à 53 euros dont la prime (prix par unité du sous-jacent) est de 1 euro. Si le cours de A monte effectivement à 60 euros, j'exerce alors mon droit d'achat et acquiers les valeurs à 53 euros. J'aurais donc payé un total de 54 euros par action, au lieu de 60 euros,
  • l'option put : l'achat d'une option put me donne le droit de vendre son sous-jacent au prix d'exercice défini. J'en acquiers lorsque j'estime que le cours d'un actif va baisser pour le vendre à un prix supérieur au marché. Le principe utilisé est celui de la vente à découvert : l'action A vaut 53 euros et je prévois une baisse à 40 euros. J'achète alors une option me permettant de vendre A à 50 euros dont la prime est de 1 euro. Si le cours de A baisse effectivement à 40 euros, j'exerce mon contrat et je vends à découvert les valeurs à 50 euros. Je les rachète ensuite à leur cours réel de 40 euros. J'ai donc gagné 50 - (40 + 1) = 9 euros par action.

Je peux également utiliser l'option put en remplacement des ordres stop. En achetant des contrats de vente adossés à des valeurs que je possède, je me prémunis d'une chute importante de leur cours. Lorsque cela arrive, j'exerce mon option et vends mes actifs à un prix supérieur au marché.