Paris est la deuxième métropole la plus coûteuse de la planète, selon un récent rapport du cabinet britannique, The Economist Intelligence Unit (EIU), la section de recherche du magazine 'The Economist'. La capitale française arrive juste derrière Singapour. Elle aurait donc grimpé de cinq positions dans le classement général par rapport à l'année dernière. Au niveau européen, la Ville Lumière se classe même première. Les auteurs du rapport précisent que Paris reste "extrêmement cher pour y vivre. Seuls l'alcool, le transport et le tabac ont un bon rapport qualité-prix par rapport aux autres villes européennes".

Les critères de calcul comprennent la nourriture, les transports, l'énergie ou encore les loyers. Le classement prend pour référence la ville de New York, dont l'"index" est fixé à 100. L'étude compare alors le prix moyen d'un panier de 150 produits de consommation courante (pain, vin, cigarettes, essence, etc.) dans 133 villes dans le monde.

L'Europe et l'Asie en haut du classement

Les villes européennes et asiatiques dominent le top 10 du classement. Toutefois, il faut savoir que les raisons pour lesquelles elles figurent parmi les premières villes les plus chères ne sont pas toutes les mêmes. En effet, en Asie, ce sont les dépenses alimentaires qui représentent les plus gros coûts, alors qu'en Europe, le coût de la vie y est plus élevé en raison des dépenses de ménages (loyer, par exemple), de loisirs et de soins personnels. A Paris, par exemple, le carburant s'avère être le plus cher au monde, puisqu'il coûte en moyenne 1,43 €. Toutefois, le vin est nettement moins onéreux que dans les autres métropoles. Il faudra compter en moyenne 9,60 € la bouteille.

Voici le top 10 du classement établi par The Economist Intelligence Unit :

1. Singapour (Singapour)

2. Paris (France)

3. Zurich (Suisse)

4. Hong Kong (Hong Kong)

5. Oslo (Norvège)

6. Genève (Suisse)

7. Séoul (Corée du Sud)

8. Copenhague (Danemark)

9. Tel Aviv (Israël)

10. Sydney (Australie)