Le taux d'intérêt des nouveaux PEL est réduit à 1,5%...

Le taux de rémunération des plans d'épargne logement (PEL) qui seront ouverts à partir du 1er août 2016 est désormais égal à 1% brut. Ce nouveau taux, selon le ministre, sera "cohérent avec celui des autres produits d'épargne existant sur le marché".

Les PEL qui ont été ouverts avant cette date, garderont bien évidement leur taux d'intérêt indiqué dans le contrat.

À noter : le taux d'intérêt du PEL est dit "brut" avant que ne lui soient appliqués des prélèvements sociaux, de manière automatique. Ces prélèvements sociaux s'élèvent à 15%. Par exemple, si mon PEL devrait produire 100 euros d'intérêts en fin d'année, il en produira "réellement" 85.

... mais le taux d'intérêt du crédit immobilier lié au PEL diminue aussi

La baisse du taux de rémunération du PEL s'accompagnera d'une diminution du taux d'intérêt du crédit immobilier auquel ce plan d'épargne donne droit.

Quatre ans après l'ouverture d'un PEL, celui-ci donne accès à un crédit immobilier à un taux d'intérêt avantageux. Pour les PEL ouverts entre le 1er février 2015 et le 1er février 2016, le taux d'intérêt de ce prêt ne peut pas excéder 3,20%. Pour les PEL qui seront ouverts à partir du 1er février 2016, ce taux ne pourra pas dépasser 2,70%.

Cette nouvelle donne est donc une bonne nouvelle pour les épargnants souhaitant ouvrir un PEL pour financer un projet immobilier – et une mauvaise pour ceux qui comptaient en ouvrir un afin de faire fructifier leurs économies.

Le taux d'intérêt du Livret A reste inchangé

Michel Sapin a également annoncé que le gouvernement maintiendrait le taux de rendement du Livret A à son taux actuel – alors même que la méthode de calcul de celui-ci, qui prend en compte le niveau de l'inflation, aurait dû conduire à une nouvelle baisse.

Le taux d'intérêt du Livret A est de 0,75% depuis le 1er août 2015.