Aucun nouveau Plan d'Epargne Populaire (PEP) n'a été ouvert depuis le 25 septembre 2003 ! C'est une certitude : sa distribution a été arrêtée. Mais si j'ai la chance d'en détenir un, rien ne m'empêche de le conserver. Je peux aussi continuer à y effectuer des versements... J'y ai même tout intérêt !

Une enveloppe fiscale particulièrement avantageuse

C'est à partir de la huitième année que le PEP devient réellement intéressant. A noter que ce délai ne court pas à partir de l'ouverture du Plan, mais à partir du premier versement.

J'ai donc tout intérêt à verser de l'argent dès que possible, même s'il s'agit d'une petite somme. En effet, après la huitième année, le capital que que j'ai investi sur mon PEP est garanti, et les gains sont exonérés d'impôt sur le revenu. Ils restent néanmoins soumis aux prélèvements sociaux, qui sont fixés à 15,5%.

Si j'ai besoin de récupérer mon argent sans attendre huit ans, je devrai soumettre les intérêts déjàà perçus à l'impôt sur le revenu. Je pourrai aussi choisir un prélèvement libératoire de 35% pour les sommes retirées avant la fin de la quatrième année, ou de 19% si je fais des retraits entre les années n+4 et n+8.

Un plafond de 92 000 euros

Les sommes déposées sur un PEP sont rémunérées avec un taux prévu par le contrat que j'ai conclu avec ma banque. La rémunération prévoit souvent un taux fixe durant la période initiale de huit ou dix ans. Il est ensuite renouvelé chaque année à un nouveau taux.

Le total des versements est limité à 92 000 euros par plan. Ce montant n'inclut ni les frais d'entrée, ni les intérêts capitalisés.

Solder mon PEP, mode d'emploi

Si je veux fermer mon PEP, deux solutions existent :

  • Première solution : je peux récupérer en une seule fois la totalité des sommes que j'y ai versées assorties des intérêts,
  • Deuxième option : je peux demander une rente viagère, qui me sera versée jusqu'à ma mort. Le montant de cette rente dépend du capital que j'ai accumulé sur mon PEP et de mon âge au moment où j'en demande le versement. C'est une façon idéale de compléter ma retraite !

Information importante : en retirant tout ou partie de mon argent déposé sur un PEP avant 10 ans, j'entraînerai la fermeture de mon Plan Epargne. Au delà de cette date, le retrait partiel n'entraîne pas la clôture du Plan, mais elle m'interdit tout nouveau versement. En revanche, en transférant mon PEP dans une autre banque, je garde tous mes droits liés à mon épargne. Pas de risque de clôture automatique !