Perco : qu'est-ce que c'est ?

Le Perco est un plan d'épargne d'entreprise grâce auquel je mets de côté des sommes, qui me seront versées sous forme de capital ou de rente lorsque je deviendrai retraité.

C'est un dispositif intéressant du point de vue fiscal :

  • si les sommes sont délivrées sous la forme d'un capital : il n'est pas imposé,
  • si j'opte pour la rente : elle n'est imposée que partiellement.

Mon entreprise peut-elle me proposer un Perco ? Oui, si elle met à disposition de ses salariés un plan d'épargne entreprise (PEE) ou un plan d'épargne interentreprises (PEI) d'une durée plus courte.

Tout salarié peut prétendre au Perco. Dans certaines entreprises, cependant, il est nécessaire d'avoir travaillé au moins 3 ans dans l'entreprise pour y souscrire.

Perco : versements et abondement

Je mène ma barque à mon rythme, en plaçant mon argent comme je le souhaite. Une règle toutefois : ces versements ne doivent pas dépasser les 25% du montant de mon salaire annuel. En plus de ces sommes, il est possible que mon entreprise propose un système d'abondement : elle verse une somme supplémentaire, qui n'excède pas 16% du plafond de la Sécurité sociale de cette année.

Le Perco prend fin (et les sommes sont don versées) à mon départ en retraite. Cas exceptionnels : les sommes sont versées avant mon départ en retraite en cas de décès, de surendettement, d'invalidité, d'acquisition de ma résidence principale ou de fin de droits au chômage.

En cas de changement d'entreprise

Si je quitte l'entreprise, mes avoirs sont transférés dans le Perco du nouvel employeur.

Tant que je n'ai pas de nouvel employeur, ces sommes restent bloquées dans le Perco de l'entreprise quittée, et elles continuent à fructifier. Dans ce cas, je peux toujours effectuer des versements sur ce Perco. Par contre, je ne peux pas bénéficier des abondements de cette entreprise.