L'auto-école est la solution la plus courante pour préparer le permis de conduire. La formation est encadrée, l'élève a la possibilité de s'entraîner aussi comme il le souhaite, il est encadré par des moniteurs diplômés et donc capables de répondre à ses questions, etc. Pourtant, cette solution n'est pas toujours adaptée. Quelle que soit ma raison, je peux si je le souhaite me présenter en tant que candidat libre soit au code de la route, soit à l'épreuve pratique, soit aux deux.

Comment s'inscrire ?

Quelle que soit l'épreuve que j'ai décidé de passer, l'inscription se fait de la même manière, en remplissant et en renvoyant un formulaire accompagné d'un courrier spécifiant que je souhaite me présenter en candidat libre. Si j'habite Paris, l'ensemble doit être adressé au bureau des permis de conduire de la préfecture de police. Si je vis dans un autre département, la demande doit être envoyée soit à la préfecture, soit à la sous-préfecture, soit à la direction départementale des territoires ou à la direction départementale des territoires et de la mer, selon l'endroit où j'habite.

Depuis le 6 juin 2016, je peux également m'inscrire à l'épreuve théorique auprès de la Poste ou de la société SGS. Dans ce cas, l'inscription se fait sur leurs sites Internet respectifs et je ne passerai pas l'examen à la préfecture, mais dans un centre agréé.

Qui peut passer le permis en candidat libre ?

Pour apprendre la conduite sans passer par une auto-école, je dois remplir les conditions suivantes :

  • Avoir au moins 16 ans (mais je ne pourrai pas me présenter à l'épreuve théorique avant d'en avoir 17, et à l'épreuve pratique avant d'en avoir 18)
  • Tant que je suis au volant, je devrai être en permanence en possession du formulaire d'inscription portant le cachet de la préfecture ainsi que d'un livret d'apprentissage. Il n'y a pas de modèle-type de ce livret, qui peut même être dématérialisé.
  • Rouler là où j'ai le droit. Certaines zones sont en effet interdites à l'apprentissage de la conduite. Pour les connaître, le plus simple est de me renseigner auprès de la mairie de ma commune. Par ailleurs, je devrai dans un premier temps me contenter de rouler sur le réseau routier, le temps de bien maîtriser mon véhicule. Ce n'est qu'ensuite que je pourrai m'entraîner sur autoroute.
  • Je dois être en permanence accompagné : pas question de prendre le volant tout seul ! L'accompagnateur doit être titulaire du permis pour la catégorie que je présente depuis au moins cinq années sans interruption.

Par ailleurs, le véhicule doit répondre à un certain nombre de critères. Il doit être équipé d'un dispositif de double commande, d'un panneau portant la mention "apprentissage" afin que les autres automobilistes soient informés ainsi que d'une assurance spécifique.

Combien ça coûte ?

L'inscription et le passage des épreuves sont en principe gratuits. Toutefois, si je me suis inscrit au code de la route auprès de La Poste ou de SGS, ces deux organismes me factureront 30 euros pour l'inscription. Certaines régions imposent par ailleurs une taxe sur le permis de conduire lorsque je réussis l'examen. C'est le cas de la Corse, de Mayotte, de La Réunion, de la Guyane et de la Martinique. Si j'obtiens le permis dans l'une de ces régions, je devrai m'acquitter d'une somme comprise entre 25 et 60 €.