Hello

Dossier: Rentrée de septembre : à vos cartables (et calculatrices)

Post-bac : faire ses études à l'étranger, combien ça coûte ?
Post-bac : faire ses études à l'étranger, combien ça coûte ?

Post-bac : faire ses études à l'étranger, combien ça coûte ?

Logement : quel est le calendrier des taxes ?

Logement : quel est le calendrier des taxes ?

Impôts et taxes : quels paiements m'attendent à la rentrée ?

Impôts et taxes : quels paiements m'attendent à la rentrée ?

Quels sont les différents impôts fonciers ?

Quels sont les différents impôts fonciers ?

Taxe foncière : tout comprendre

Taxe foncière : tout comprendre

Taxe d'habitation : tout comprendre

Taxe d'habitation : tout comprendre

Taxe d'enlèvement des ordures ménagères, qu'est-ce que c'est ?

Taxe d'enlèvement des ordures ménagères, qu'est-ce que c'est ?

Taxe d'habitation : qui est exonéré ?

Taxe d'habitation : qui est exonéré ?

Taxe d'habitation : comment obtenir une réduction ?

Taxe d'habitation : comment obtenir une réduction ?

Comment est calculée ma taxe d'habitation ?

Comment est calculée ma taxe d'habitation ?

Post-bac : faire ses études à l'étranger, combien ça coûte ?

L'université d'Oxford, en Angleterre.
L'université d'Oxford, en Angleterre.

Etudier un an à l'étranger est une expérience humaine passionnante, qui ajoute une dimension "internationale" à son CV. Mais cette aventure a un coût – variable selon les pays et les universités. Voici quel budget prévoir avant de partir faire ses études en Europe ou à l'autre bout du monde.

Des frais de scolarité très divers selon les pays

Les études supérieures dans le public, en France, sont quasiment gratuites pour les étudiants nationaux (pour l'année universitaire 2014-2015 : 184 euros pour une année en licence et 256 euros pour une année en master). A l'étranger, les frais de scolarité desquels doivent s'acquitter les étudiants français sont extrêmement variables selon les destinations.

Les "champions" des frais de scolarité sont les pays anglo-saxons : aux Etats-Unis ou en Australie, les étudiants étrangers doivent souvent débourser près de 20 000 euros pour passer un an dans une fac (public et privé confondus) !

En Europe, le Royaume-Uni se distingue comme la destination universitaire la plus chère – près de 15 000 euros de frais de scolarité en moyenne. En Espagne et en Allemagne, à l'inverse, il est possible de suivre une année d'étude pour moins de 800 euros.

En Asie, les tarifs sont variés : les frais d'inscription en Chine restent modérés (dans les 3 000 euros), tandis que ceux de Hong Kong ou de Singapour se rapprochent des tarifs anglo-saxons.

Erasmus : 0 euro de frais d'inscription dans toute l'Europe !

Popularisé en France par le film "L'Auberge espagnole", le programme Erasmus (rebaptisé "Erasmus+") s'adresse aux étudiants qui souhaitent passer une année dans une université d'un pays européen : les 27 Etats membres de l'UE, l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Croatie, la Suisse et même la Turquie. Pour participer à ce programme, il faut avoir terminé au moins une année d'étude et être dans un établissement partenaire d'Erasmus.

En partant avec ce programme, l'étudiant français ne paie aucun frais de scolarité, et peut même se voir attribuer une bourse Erasmus (au montant variable, en moyenne autour de 200 euros par mois le temps du séjour).

Hong Kong est une des destinations universitaires les plus chères d'Asie.
Hong Kong est une des destinations universitaires les plus chères d'Asie.

Logement, transports... les autres dépenses à prévoir

Les frais de scolarité ne sont pas les seuls frais à prévoir pour une année d'étude à l'étranger. Il faut également anticiper les coûts suivants :

  • le logement. Le loyer d'un studio ne sera pas le même à New York et à Istanbul... Par ailleurs, l'accès ou non à une résidence étudiante est une donnée importante pour évaluer le coût d'une destination,
  • les transports,
  • les autres éléments compris dans le coût de la vie : l'alimentation, les activités culturelles, les sports, la santé...,
  • Au-delà de l'Europe : les frais de passeport et de visa.

A noter : il ne faut pas oublier de prendre en considération le taux de change pour savoir si le coût de la vie dans tel ou tel pays est onéreux – les étudiants français à l'étranger ayant bien souvent comme source de revenus principale l'argent versé par leurs parents, en euros.

Les news Lifestyle Lifestyle

Lifestyle

Frugalisme, une nouvelle tendance ?

Lire l'article
Lifestyle

​Tourisme, la Thaïlande atteint ses limites

Lire l'article
Auto

Comment se décompose le prix de l'essence ?

Lire l'article
Immobilier

​Les 5 rues commerçantes les plus prestigieuses

Lire l'article