Près d'un européen sur deux n'en a jamais vu et ils ne représentent que 3 % du volume total d'euros en circulation. En 2017, les billets de 500 € vont être retirés de la circulation. Si vous souhaitez en posséder ou simplement en toucher un, ne tardez pas. Cependant, les conserver n'est pas forcément une bonne idée puisqu'ils n'auront bientôt plus aucune valeur ; ils ne seront donc plus que de simples bouts de papier mauve...

Un usage très limité

La coupure de 500 € ne fait pas partie du quotidien de la grande majorité des Français. En effet, aucun distributeur en France n'en délivre et la plupart des commerçants n'acceptent pas que vous les utilisiez pour vos achats. De plus, les nouveaux moyens de paiements comme les achats en ligne, le paiement sans contact ou encore le paiement mobile, remettent un peu plus en cause l'utilité d'une aussi grosse coupure.

La coupure de 500 € rime bien souvent avec fraude

Autre motif, le billet mauve se retrouve souvent au coeur d'affaires illégales. Qu'il s'agisse d'évasion fiscale, de blanchiment d'argent ou encore de financement du terrorisme, le billet de 500 € est un atout pour le trafic puisqu'il permet de faire transiter de grosses sommes d'argent très facilement et en toute discrétion. Un million d'euros, par exemple, représente 2,2 kilos en coupure de 500 €, contre 22 kilos avec des billets de 50 €. Par ailleurs, une commission d'enquête mandatée par le Sénat pointait du doigt, dès 2012, que la suppression de ce billet compliquerait la tâche aux personnes souhaitant faire de l'évasion fiscale.

Avis aux collectionneurs

Si vous souhaitez vous précipiter à la banque pour acquérir quelques coupures de 500 € dans l'espoir de les revendre plus tard à prix d'or, sachez que ce n'est pas forcément une bonne idée. Tout d'abord, un billet de 500 € coûte... 500 €. De plus, étant donnée sa réputation, de nombreuses personnes, parmi celles qui en possèdent, voudront s'en débarrasser. Ensuite, sachez que la côte d'un billet a tendance à baisser énormément une fois qu'il a été retiré de la circulation. Il faut parfois attendre plusieurs années avant qu'elle ne remonte à sa valeur d'origine.