Quel est mon taux par défaut ?

Dès janvier 2019, mon impôt sur le revenu sera prélevé sur mon salaire directement par mon employeur, en fonction d'un taux de prélèvement personnalisé calculé par l'administration fiscale. Pour déterminer ce taux, le fisc se base sur ma dernière déclaration fiscale qui correspond à mes revenus 2017.

Puis-je demander un autre taux ?

Le taux sera ensuite communiqué à l'organisme me versant une rémunération. Mon employeur connaîtra mon niveau d'imposition, ce qui peut poser quelques problèmes de confidentialité, à certains.

Aussi, pour assurer la confidentialité des mes données financières, je peux demander à ce qu'on m'applique un taux neutre qui correspond à la situation fiscale d'un célibataire sans enfant et ne percevant aucun autre revenu (revenus fonciers, par exemple).

L'application d'un taux neutre ne signifie pas que je paierai moins d'impôts. Si le taux neutre est inférieur à mon taux normalement appliqué, je devrai verser au fisc le complément sous la forme d'un prélèvement mensuel depuis mon compte bancaire ou bien en ligne sur le site dédié . Dans le cas contraire, le fisc me remboursera.

Comment modifier mon taux ?

Pour demander un taux neutre, je dois m'adresser à l'administration fiscale depuis mon espace personnel en ligne sur le site des impôts. Ensuite, je clique sur la rubrique "Ne pas transmettre votre taux de prélèvement personnalisé".

Toutefois, cette démarche devait être réalisée avant le 15 septembre dernier, sans quoi le taux déterminé avec ma déclaration fiscale sera appliqué. Cependant, pour la première année du prélèvement à la source, consciente des potentielles incompréhensions, la Direction des Finances Publiques laisse aux contribuables jusqu'à début décembre pour faire connaître leur choix. Si je débute mon activité salariée, par défaut, le taux neutre m'est automatiquement appliqué.

Selon les derniers chiffres du Ministère de l'économie et des Finances, seuls 0,9 % des contribuables ont choisi l'application d'un taux neutre.

Une solution adaptable pour les couples

Si je suis en couple (marié ou pacsé), je peux choisir entre deux solutions : le taux individualisé ou le taux unique.

En effet, si je le souhaite, je peux opter pour un taux unique aux deux membres du couple. Cela peut être un choix intéressant si les revenus des deux conjoints sont équivalents, puisque le taux est calculé en prenant en compte l'ensemble des revenus.

Mais, si les revenus sont inégaux, cela peut entraîner un vrai déséquilibre et l'un des deux membres risque alors de payer bien plus d'impôts par rapport à ses revenus, que son partenaire.

Pour éviter une trop grande disparité, il est possible d'opter pour un taux individualisé, basé sur les revenus de chacun, pour ainsi bien équilibrer les prélèvements.