Quitter pour la première fois le domicile familial peut être angoissant. Après la recherche d'appartement, souvent prenante, voilà qu'il faut que je m'attelle à des démarches administratives ou logistiques. Pour bien m'organiser et ne pas perdre pied, voici plusieurs repères.

Je lis bien le bail avant de le signer

Pour l'état des lieux d'entrée, je suis bien évidemment présent et je vérifie que l'huissier, le propriétaire ou l'agent immobilier ne survende pas le bien en question : si la cuisine équipée est jugée en très bon état alors qu'elle est dégradée, je peux d'ores et déjà dire adieu à ma caution. Le mieux est d'être accompagné pour pouvoir être en position de force lors du jour-J.

J'organise mes cartons

Non, je ne range pas tous mes livres dans le même carton et mes oreillers dans l'autre. C'est l'erreur du débutant ! J'équilibre tout, afin que mes cartons soient faciles à transporter. Je peux également les numéroter, et noter dans un petit cahier les détails du contenu pour m'y retrouver plus facilement.

Je déménage en faisant appel à quelques amis

Pour un premier appartement, nul besoin d'avoir recours à une entreprise. Pour être certain que tout arrive à bon port, je demande à ma famille ou à mes proches de m'aider. Cela ne me coûtera que quelques pizzas !

J'effectue dans les temps les démarches administratives

Cela peut se faire en amont de mon déménagement, pour le transfert de mon fournisseur d'accès à Internet par exemple, ou quelques heures après. Grâce à Internet et au site de changement d'adresse, je peux prévenir ma banque, mes impôts, et toutes les administrations (de type CAF) que je déménage. Je n'oublie pas non plus d'assurer mon appartement. Quant à EDF, la démarche est désormais simplifiée en ligne. Je n'ai plus aucune excuse pour remettre au lendemain ces démarches.

Je mise sur la récup'

Comme il s'agit de mon premier appartement, je n'ai probablement que très peu de meubles, si ce n'est peut-être un lit et un bureau. Dans le cas où je n'ai pas choisi un meublé, je privilégie les brocantes ou les magasins comme Emmaüs pour me meubler. On y trouve souvent des pièces rares et pratiques, vendues bien moins chères que dans le commerce. Sur Internet j'ai aussi le choix : Le Bon Coin par exemple est idéal dans ce genre de circonstances, ainsi que le site Donnons.org.