Pas besoin de justificatif pour un prêt étudiant !

Le prêt étudiant est un prêt personnel réservé aux étudiants âgés de 18 à 28 ans. La somme que je peux emprunter est de 1 000 euros au minimum, et peut atteindre jusqu'à 40 000 euros. Il fonctionne comme un crédit à la consommation : je peux utiliser l'argent comme bon me semble.

Je n'ai pas à justifier à ma banque de la façon dont je compte utiliser cet argent, même s'il est en général dédié à payer mes frais de scolarité, mon logement, ou à l'achat d'un ordinateur. Le prêt étudiant doit être remboursé sur neuf ans au maximum, mais j'essaie si possible de privilégier une durée plus courte : le coût de remboursement sera alors moins élevé.

Combien ça coûte ?

L'indicateur à surveiller, c'est le TAEG, ou taux annuel effectif global. Il me permet d'avoir une vision globale du coût de mon emprunt, car il prend en compte tous les éléments qui le composent : remboursement du capital, intérêts et assurance.

Ce taux est en général compris entre 2,9% et 4% selon les banques. En général, les étudiants inscrits dans de grandes écoles ou en écoles de commerce, bénéficient des taux les plus avantageux. Attention : le TAEG ne prend pas en compte les frais de dossier, qui sont parfois gratuits, mais peuvent atteindre une cinquantaine d'euros.

Bien comparer et faire jouer la conccurrence

Avant de m'engager, je compare et je fais jouer la concurrence en sollicitant plusieurs banques. Je peux en profiter pour essayer de négocier des avantages auprès de mon banquier, comme un découvert autorisé, ou la gratuité de ma carte bleue. Je peux aussi demander à mon école ou à ma mutuelle si elles bénéficient d'accords pour avoir des taux préférentiels.

Outre les frais de dossier, je m'informe sur les services que propose ma banque. Est-il possible par exemple de rembourser mon crédit par anticipation en cas de rentrée d'argent importante ? Et si oui, est-ce que ce remboursement est soumis à des frais ?

La plupart des banques proposent aussi des formules permettant de ne rembourser que les intérêts et l'assurance pendant la durée des études. Je pourrai ensuite rembourser le capital une fois que je serai entré dans la vie active et que je commencerai à percevoir des revenus.