Définition

Un tracker, aussi connu sous l'acronyme ETF, est un fonds de placement en actions dont l'objectif est de suivre au plus près les variations d'un indice donné. Il est pour cela composé d'actions dudit indice dont le volume est défini en fonction du poids de la valeur. Sa particularité est d'être un fonds négociable en bourse : ses parts sont négociées librement sur les marchés, comme les valeurs qui le composent.

Même s'ils correspondent à la définition des produits dérivés (un actif coté adossé à un autre actif coté appelé sous-jacent), ils ne sont pas considérés comme tels. Proposés par des banques commerciales, leurs parts sont cotées en continu (sur l'Euronext en France) et elles sont négociables comme des actions. Toutefois, les banques émettrices, comme une société de gestion de fonds non coté, doivent garantir la liquidité des parts : elles doivent satisfaire les ordres de vente n'ayant pas trouvé preneur à un prix prédéterminé.

La classification des trackers

Il existe quatre grandes catégories de trackers à la bourse de Paris :

  • sur indices de marché : c'est le tracker classique. Il reproduit les performances d'un indice boursier comme le CAC 40 ou le Dow Jones. Une sous-catégorie de trackers appelée ETN (exchange traded notes en anglais) est un fonds obligataire imitant un indice d'obligations,
  • sur indices de matières premières : il reproduit les variations de cours d'une ou de plusieurs matières premières. Ils sont rares à la bourse de Paris et déconseillés aux débutants en bourse, étant donné la complexité des sous-jacents,
  • sur indices de stratégie : il a pour but de générer le rendement le plus élevé possible en investissant sur des valeurs à fort potentiel de croissance.
  • actifs : son but est de dépasser la performance d'un indice donné. Il investit pour cela dans des produits dérivés évoluant à l'inverse de la bourse quand elle baisse ou utilise l'effet de levier pour démultiplier les gains lorsqu'elle monte.

Les avantages des trackers

Investir dans un tracker présente de nombreux avantages. Je ne paye pas, par exemple, de droit d'entrée ou de sortie lorsque j'en achète ou vends des parts grâce au mode de gestion passive de l'ETF. Les transactions sont en grande partie informatisées, de qui diminue grandement les frais de gestion.

Contrairement à un fonds de placement classique, je peux savoir à tout moment quelle est la valeur de ma part grâce à leur cotation en continu. Enfin, certains gestionnaires redistribuent les dividendes reçus des actions composant l'ETF au lieu de les réinvestir.