Définition

Le turbo est un produit dérivé lié au cours d'un actif financier (action, obligation, matière première...) appelé sous-jacent. Il amplifie les variations de ce dernier grâce à l'application d'un effet de levier, souvent important.

Plusieurs éléments différencient le turbo des autres produits dérivés :

  • son prix d'exercice : il est aussi appelé strike. Lors de sa création, le turbo a la même valeur que son sous-jacent, mais je n'en paye qu'une partie. Le reste est financé par l'émetteur du produit. Le montant de ce financement définit le prix d'exercice. Son cours évolue ensuite selon un coefficient multiplicateur défini à l'avance : par exemple, avec un effet de levier de niveau 3, si le sous-jacent grimpe de 4%, le turbo grimpe de 12%,
  • sa barrière désactivante : c'est une sécurité permettant de ne pas perdre plus que ce que j'ai investi. Elle agit comme un ordre " stop " : dès que le cours du turbo atteint ce seuil, il est désactivé. La barrière désactivante est fixée la plupart du temps au niveau du prix d'exercice,
  • son échéance : le turbo a une durée de vie limitée dans le temps, fixée par son émetteur.

Il existe deux catégories principales de turbos :

  • le turbo call : il permet de toucher une plus-value lorsque le cours de son sous-jacent monte. La barrière désactivante est inférieure à ce cours,
  • le turbo put : il permet de toucher une plus-value lorsque le cours de son sous-jacent chute. La barrière désactivante est supérieure à ce cours.

Le cas des turbos illimités

Contrairement au turbo classique, le turbo illimité n'a pas de date d'échéance. Il n'est désactivé que lorsque le cours de son sous-jacent atteint le strike. Sa principale différence réside toutefois dans son prix d'exercice et dans sa barrière désactivante : ils évoluent dans le temps. Le cours du premier est mis à jour quotidiennement, selon un taux défini à l'avance. La barrière évolue pareillement. Elle est inférieure au prix d'exercice dans le cas d'un turbo call et supérieure dans le cas d'un turbo put.

Si le sous-jacent est une action, il peut y avoir versement d'un dividende. Dans ce cas, les niveaux du strike et du prix d'exercice sont réajustés en fonction du montant unitaire de ce dividende. Ce mécanisme permet de ne pas désactiver un turbo prématurément.

Les avantages des turbos

De la même manière qu'un warrant, un turbo put peut me protéger de la chute trop importante d'une valeur. Je ne peux toutefois l'utiliser efficacement qu'à court terme, l'effet de levier pouvant amplifier mes pertes de manière trop importante.

La barrière désactivante est également un avantage : je ne peux pas perdre plus que ce que j'ai investi. Cette sécurité n'existe pas sur tous les produits dérivés, voire même sur les produits de bourse classiques. De plus, un turbo ne perd pas de valeur avec le temps, contrairement aux warrants.