Définition

Le warrant est un produit dérivé donnant le droit, sans aucune obligation, d'acheter ou de vendre un actif donné (le sous-jacent) à un prix défini à l'avance (le prix d'exercice ou strike, différent de celui du turbo) et jusqu'à une date déterminée également en amont (la date d'échéance). Le prix de transaction d'un warrant est appelé prime.

L'intérêt principal d'un warrant réside dans son effet de levier. Celui-ci amplifie les variations du sous-jacent, multipliant ainsi les gains potentiels lors de la vente du produit dérivé. À l'instar du turbo, le levier n'est pas fixe. Il dépend du cours du sous-jacent et de la prime du warrant.

Le fonctionnement du warrant

Il existe deux types de warrant :

  • le warrant "call" : il donne le droit d'acheter un produit de bourse au prix d'exercice avant la date d'échéance. Sa prime augmente lorsque le cours de son sous-jacent monte,
  • le warrant "put" : il donne, lui, le droit de vendre un produit de bourse. Sa prime augmente lorsque le cours de son sous-jacent baisse. La vente à découvert n'étant pas autorisée avec le warrant, je dois posséder au préalable les valeurs auxquels il est adossé.

La prime du warrant, c'est-à-dire son prix d'achat et de vente, est l'addition de deux valeurs :

  • la valeur intrinsèque : il s'agit de la différence entre le prix d'exercice et le cours du sous-jacent. Pour un warrant call, je soustrais le prix d'exercice au cours du sous-jacent, et je fais l'opération inverse pour un warrant put. Le résultat ne peut pas être négatif, seulement positif ou nul,
  • la valeur temps : cette valeur mesure la probabilité de réaliser une plus-value en exerçant le warrant avant son échéance. Elle diminue donc avec le temps jusqu'à être nulle à la date d'échéance et dépend de plusieurs autres paramètres, comme la volatilité du sous-jacent.

Utiliser le warrant pour protéger mon portefeuille

Je peux utiliser des warrants put pour me protéger en cas de chute des cours. Ils compenseront la baisse de mes valeurs, voire me permettront d'enregistrer une plus-value grâce à l'effet de levier. En revanche, ils grèveront mes gains si les marchés financiers remontent avant de les avoir vendus. Je peux pallier à cela et acquérir des warrants à faible niveau de levier.

Toutefois, contrairement aux trackers "bear", ce type de warrant ne constitue pas une bonne protection à long terme. Leur date d'échéance limite leur durée de vie et la valeur temps diminue automatiquement leur prime.