Hello

Dossier: Succession et héritage : ce que je perçois, ce que je lègue

Que faire des biens reçus en héritage ?
Que faire des biens reçus en héritage ?

Que faire des biens reçus en héritage ?

Comment optimiser la transmission de mon patrimoine ?

Comment optimiser la transmission de mon patrimoine ?

Famille recomposée : comment transmettre ses biens ?

Famille recomposée : comment transmettre ses biens ?

Décès : comment bien anticiper ?

Décès : comment bien anticiper ?

Comment faire pour transmettre un bien immobilier ?

Comment faire pour transmettre un bien immobilier ?

Peut-on léguer une concession funéraire ?

Peut-on léguer une concession funéraire ?

Comment préparer ses obsèques ?

Comment préparer ses obsèques ?

Je veux transmettre des objets de valeur, quelles sont les règles ?

Je veux transmettre des objets de valeur, quelles sont les règles ?

Héritage : comment donner à ses frères et soeurs ?

Héritage : comment donner à ses frères et soeurs ?

Comment faire un testament ?

Comment faire un testament ?

Que faire des biens reçus en héritage ?

Lorsque vous recevez des biens en héritage, vous pouvez les conserver, les vendre ou les louer. Quelle solution faut-il privilégier ?
Lorsque vous recevez des biens en héritage, vous pouvez les conserver, les vendre ou les louer. Quelle solution faut-il privilégier ?

Vaut-il mieux conserver, louer ou vendre des biens reçus en héritage ? La réponse à cette question est avant tout un choix personnel qui dépend du lien entre l'héritier et le défunt. Mais avant de se décider, mieux vaut prendre également en compte des critères pratiques et financiers, en particulier les coûts cachés.

Evaluer les biens et leurs coûts cachés

Vous venez de recevoir des biens lors d'une succession ? Si l'aspect affectif entre bien sûr en compte dans votre choix de les conserver ou de les céder, vous ne devez pas oublier les critères pratiques et financiers. En effet, recevoir des biens en héritage fera gonfler votre patrimoine mais impliquera de payer des frais d'entretien, d'assurance ou encore des impôts supplémentaires. Au-delà de la valeur estimée pour chaque bien reçu dans le cadre de la succession, vous devez donc essayer d'évaluer les frais qu'engendrera leur conservation.

Ainsi, hériter d'un bien immobilier nécessitera d'assumer le paiement des impôts locaux ou de frais d'entretien. En contrepartie, si vous le louez, vous pourrez en retirer des revenus fonciers. Si vous héritez d'une oeuvre d'art, vous devrez certainement payer une police d'assurance et prendre des précautions pour la maintenir en état. Enfin, si vous n'avez pas la place de conserver chez vous des meubles ou des objets reçus lors d'une succession, vous devrez sans doute payer un garde-meuble. A vous de voir si vous êtes prêt à assumer ces frais pour garder les biens dont vous avez hérité.

Conserver un bien reçu en héritage peut impliquer des frais d'assurance, d'entretien ou le paiement d'impôts supplémentaires.
Conserver un bien reçu en héritage peut impliquer des frais d'assurance, d'entretien ou le paiement d'impôts supplémentaires.

Vendre des biens reçus en héritage

Lorsque vous acceptez un héritage, vous ne vous engagez pas à conserver les biens reçus éternellement. A partir du moment où ils vous appartiennent, vous pouvez en faire ce que vous voulez, y compris les mettre en vente. Cependant, si vous êtes plusieurs à hériter du même bien, la vente ne sera possible qu'avec l'accord de tous les indivisaires.

Vendre des objets ou des meubles est assez simple et ne devrait pas vous poser de problème. Mais dans le cas d'un bien immobilier, vous devrez prendre garde aux plus-values immobilières qui sont imposables sur le revenu. Si vous vendez une maison ou un terrain plus cher que son prix d'acquisition, assurez-vous que vous pourrez assumer cet impôt (même si l'argent de la vente devrait logiquement vous permettre d'y faire face). D'autres biens sont également soumis à une taxation des plus-values comme l'or et les actions.

Quels sont les avantages de la location ?

Si vous ne souhaitez pas vous séparer d'un bien reçu en héritage, vous pouvez opter pour la location. Dans le cas d'un bien immobilier reçu en indivision, vous devrez, comme pour une opération de vente, avoir l'accord de tous les héritiers pour tout ce qui concerne sa gestion : les travaux à réaliser, le choix du locataire... Renseignez-vous également sur les garanties que vous devrez souscrire en tant que propriétaire.

Les voitures, l'électroménager et même les meubles : aujourd'hui, tout peut se louer. Cette solution demande du temps et de l'organisation pour trouver des locataires, mais elle a l'avantage de vous apporter des revenus réguliers et de ne pas vous dessaisir complètement du bien dont vous avez hérité. N'hésitez donc pas à publier des annonces sur des sites internet dédiés : vous pourrez arrêter la location à tout moment si vous souhaitez utiliser vous-même le bien ou le mettre en vente.

Les news Lifestyle Lifestyle

Famille

Les avantages de faire la sieste au bureau

Lire l'article
Lifestyle

Galileo, tout savoir sur le GPS européen

Lire l'article
Lifestyle

4 choses à savoir sur les jardins familiaux

Lire l'article
Lifestyle

Brexit, ces Britanniques qui veulent se faire naturaliser

Lire l'article