ALUR 1 : pour l'accès au logement

Ce sont les deux premières lettres d'Alur : A pour accès et L pour logement (et pour la culture personnelle de tous : la loi Alur = loi pour l'Accès au Logement et un Urbanisme Rénové).

  • Si je suis propriétaire, je suis protégé contre les loyers impayés. La loi ALUR a en effet mis en place une garantie universelle des loyers. Elle doit entrer en vigueur en janvier 2016.
  • Si je suis locataire, mon propriétaire ne pourra plus fixer seul le montant de mon loyer. A titre expérimental, un encadrement des loyers entrera en vigueur à Paris, le 1er août 2015. A partir de cette date, les bailleurs devront respecter certaines limites de loyer lors de la signature d'un nouveau bail ou d'un renouvellement de bail : le loyer d'un logement ne pourra pas dépasser de 20% un certain loyer de référence défini par arrêté préfectoral, ni être en-deçà de 30% de celui-ci.

ALUR 2 : contre les bailleurs indélicats

La loi protège les locataires contre des propriétaires malveillants : des sanctions sont en effet prévues pour les bailleurs qui loueraient des logements "indignes" à des prix indécents.

Même chose pour les impayés de loyers en copropriété. Si l'argent ne rentre pas, l'entretien des parties communes ne peut être assuré. Donnant-donnant : les syndics sont mieux encadrés mais les locataires doivent payer. Ces mesures visent à réhabiliter les logements "insalubres".

ALUR 3 et 4 : urbanistes et logement social en vedette

La transition écologique est en marche ! La loi Alur prévoit l'usage de matériaux et de nouvelles normes de construction écoresponsables. C'est cela l'"urbanisme rénové" !

Autre sujet : le logement social. Demandeur d'un logement social, mes procédures devraient être simplifiées et je pourrai accéder plus facilement à mon dossier. En contrepartie, les contrôles seront renforcés. L'expérience de dossiers partagés sur Internet a été menée. Elle est concluante, Alur prévoit désormais de la généraliser.