Quelles différences entre un PEA et un compte-titres ordinaire ?

Lundi 14 Décembre 2015

Un CTO bien administré ne transformera pas ma maison en argent, mais peut m'apporter un complément de revenus bienvenu.
Un CTO bien administré ne transformera pas ma maison en argent, mais peut m'apporter un complément de revenus bienvenu.
Le plan d'épargne en actions (PEA) et le compte-titres ordinaires (CTO) offrent tous les deux le même service de base : investir en bourse. Ils diffèrent toutefois sur de nombreux points, comme sur les actifs que je peux y déposer. Détails.

Éligibilité des titres

L'une des principales différences entre un PEA et un CTO est le type de titres que je peux y déposer. Le premier, destiné à inciter les Français à se lancer en bourse, n'accepte que des actions de sociétés européennes et des parts de fonds de placement composés d'au moins 75% d'actions appartenant à l'Espace Économique Européen (Union européenne plus Norvège, Islande et Lichtenstein).

Le compte-titres ordinaire, quant à lui, peut accueillir tous types de titres de toutes les places financières du monde, y compris les produits dérivés hautement spéculatifs comme les warrants et les options.

Ouverture et limite de versements

Les deux comptes diffèrent par leurs conditions d'ouverture. Je ne peux ouvrir qu'un seul PEA, deux maximum dans mon foyer fiscal. Je peux en revanche détenir autant de CTO que je souhaite, dans la limite d'un par intermédiaire financier (banque, agence de courtage...).

Concernant le plafond de versement, je ne peux déposer plus de 150 000 euros sur le plan d'épargne en actions (300 000 si je suis marié ou pacsé), tandis que je peux verser autant d'argent que je veux dans le compte-titre. Cela s'explique par la fiscalité des placements.

Le PEA et le CTO divergent également par leur gestion. Le premier est obligatoirement administré par un spécialiste au sein de ma banque. Je peux en revanche décider de gérer moi-même le second, en ayant toutefois pris la précaution de me renseigner au préalable sur les produits que j'acquiers.

 Il faut attendre un peu avant qu'un PEA porte ses fruits.

Il faut attendre un peu avant qu'un PEA porte ses fruits.

Lequel choisir ?

Tout dépend des placements que je veux effectuer et de leur montant. Le CTO est conseillé pour les petits revenus, les plus-values étant soumises à l'impôt sur le revenu, tout comme les revenus, moyennant un abattement de 40%.

Le PEA, malgré le plafond de versement, est plus indiqué pour les gros placements à long terme. Les gains nets n'étant pas imposés à partir de la cinquième année si je n'y touche pas, il est préférable que j'y investisse des actions dont je suis certain qu'elles progresseront pendant longtemps.

Il n'est pas non plus défendu de posséder les deux. Comme il est déconseillé d'investir toute mon épargne en bourse, il serait mal avisé de laisser tous mes placements dans le même panier. Le compte-titre ordinaire peut me servir de revenu complémentaire au jour le jour, tandis que je place des actifs dans mon plan d'épargne en actions en prévision d'importantes dépenses futures, comme l'éducation de mes enfants ou l'achat d'un bien immobilier.

Le saviez-vous ?

Un compte-titres pas si ordinaire

Le compte-titres ordinaire fait l’objet d’une fiscalité élevée. Il est en effet imposable à la fois sur les plus-values et sur les revenus. Des abattements sont toutefois prévus depuis la loi de finances de décembre 2013.

Pssst ! La newsletter Hello Life, c'est par ici !

Les bons plans argent, les good tips budget, les infos fiscales... pour en profiter, restez connecté !

plus de dossiers

Dossier

Hiver 2017 : des réveillons aux pistes de ski

Dossier

Mon automobile : achat, assurance, entretien...

Dossier

Mon budget vacances : je pense à tout !

Lifestyle

Vacances d'hiver : les 4 plus grands domaines skiables de France

Quelles sont les stations aux domaines skiables les plus étendus ? Avant de planter mes bâtons de ski dans la poudreuse, petit tour d'horizon.

5 applis essentielles pour maîtriser son budget en vacances

Je pars au bout du monde mais je tiens à rester au courant dans le moindre détail de mes dépenses ? Plusieurs applications très pratiques existent pour mon smartphone, afin de rendre mes vacances...

10 idées pour faire des économies au quotidien sans se priver

Pour bien aborder cette nouvelle année, je revois mes dépenses ! Voici quelques astuces pour éviter de perdre de l'argent, sans trop de contraintes.