Des aides à l'exportation gérées par des organismes publics

Opération simplification dans le maquis des aides publiques à l'exportation ! Les deux principaux organismes qui font la promotion des entreprises françaises à l'international ont fusionné le 1er janvier 2015. Adieu Ubifrance et l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII) ! Vive Business France !

D'autres institutions publiques interviennent pour suivre les entreprises françaises dans leurs projets internationaux. C'est le cas de BPI France, sorte de fonds souverain français, qui a mis en place un Prêt de Développement Export (PDE). Les PME et TPE en quête de débouchés à l'export peuvent aussi aller frapper aux portes de la Coface (Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur). Assureur-crédit, cette entreprise privée apporte des garanties dédiées à l'exportation.

Coup de pouce financier et garantie pour les entreprises qui visent l'exportation

Je me sens un peu à l'étroit en France et je voudrais implanter mon entreprise à l'étranger ? Je peux prétendre au Prêt de Développement Export (PDE) géré par BPI France. Il va m'aider à financer mon développement à l'exportation et ouvrir des bureaux en Asie ou ailleurs ! Je peux remplir un formulaire en ligne pour demander à bénéficier du PDE.

Pour avoir une chance de rafler la mise, l'entreprise doit remplir quelques conditions :

  • Etre une PME – moins de 250 salariés et un chiffre d'affaires de moins de 50 millions d'euros – ou une ETI de moins de 5 000 salariés,
  • Avoir un besoin de financement pour des "investissements immatériels". Je peux intégrer dans cette catégorie des dépenses de recrutement, de communication, des frais de transfert de matériel ou des entrées à des salons de promotion par exemple. Le PDE peut aussi apporter une souplesse en terme de fonds de roulement ou prendre en charge des achats de matériel "léger" comme des ordinateurs. En clair, le PDE permet d'amorcer la vie d'une entreprise à l'étranger.

Lorsque ces conditions sont remplies, reste à connaître les modalités financières du PDE. Les sommes prêtées seront comprises entre 30 000 et 5 millions d'euros, remboursables sur 7 ans. Le PDE n'exige aucune garantie sur le patrimoine de l'entreprise ou de son dirigeant. Mais si je dois me tourner vers d'autres établissements bancaires pour réunir une enveloppe financière suffisante pour me lancer, je pourrais compter sur la garantie de la Coface.

Dès les opérations de prospection, je peux solliciter cette aide à l'exportation. Des assurances de plusieurs types permettent de limiter les risques pour mes partenaires financiers comme pour moi.

Le label France pour envisager l'exportation collectivement

L'union fait la force ! C'est le mot d'ordre de l'opération proposée par les organismes publics autour de la marque France. Si une association, une Chambre de Commerce Française à l'étranger ou une entreprise veut créer une délégation pour participer à un salon international, elle peut bénéficier du label France. Cette mise en commun permet de diminuer les frais de participation, qui peuvent être difficiles à assumer pour une PME seule.

Pour se regrouper sous l'étendard France, le groupe doit être constitué d'au moins 5 entreprises. Pour déposer un dossier de demande de labellisation, il suffit de se rendre sur le site d'Ubifrance.