New York : 19 223 milliards de dollars

La première place boursière du monde regroupe cinq marchés. Parmi eux, le New York Stock Exchange, aussi appelé Wall Street, est le plus important. Fondé en 1792, il est aujourd'hui le principal marché en actions au monde. C'est par ailleurs l'une des dernières bourses au monde à encore utiliser la cotation à la criée.

Les autres marchés sont l'AMEX (petites capitalisations), l'ARCA (produits dérivés), l'ARCA Edge et le LIFFE US, l'équivalent américain du service de règlement différé.

Nasdaq : 6 831 milliards de dollars

La capitalisation de la deuxième place financière du monde est bien loin de la première. Le Nasdaq est la bourse où sont cotées les sociétés technologiques telles qu'Apple, Google ou encore Amazon. Créée en 1971, elle regroupait à l'origine des entreprises trop petites pour intégrer le NYSE.

Elle a fusionné en 2008 avec OMX, une entreprise de marché regroupant les bourses de sept pays d'Europe du Nord, parmi lesquelles Stockholm et Copenhague. Elle n'a plus aujourd'hui de lieu physique, à l'inverse du NYSE.

London Stock Exchange : 6187 milliards de dollars

La plus grande place financière européenne est composée des bourses de Londres et de Milan. La première a racheté la seconde en 2007 afin de diversifier l'offre de produits disponible sur le marché britannique.

Tokyo : 4 485 milliards de dollars

La plus grande bourse asiatique est japonaise. C'est aussi la plus vieille du continent : elle a été créée en 1878, quelques semaines seulement avant celle d'Osaka, autre grande ville nipponne. Plus de 2 000 sociétés y sont cotées aujourd'hui. Elle a entièrement abandonné le système de cotation à la criée en 1999, mais elle possède toujours un siège physique.

Shanghai : 3 986 milliards de dollars

La première bourse de Chine en termes de capitalisation est également la plus récente de ce classement : elle a été créée en 1990, sous le contrôle du gouvernement chinois. Elle connaît une forte croissance depuis le milieu des années 2000. En 2006, sa capitalisation s'élevait à seulement 915 milliards de dollars, pour près de 850 sociétés cotées.

Hong Kong : 3 325 milliards de dollars

La bourse de Hong Kong était la plus grande bourse de Chine avant d'être dépassée par celle de Shanghai lors de la crise des subprimes, en 2007. 1 600 entreprises y étaient cotées en 2013, dont seulement 102 étrangères. Elle est l'une des rares bourses à être ouverte au public : une exposition permanente y est installée, retraçant l'histoire de cette place financière créée en 1891.

Euronext : 3 321 milliards de dollars

La deuxième place financière européenne regroupe les bourses de Paris, Lisbonne, Bruxelles et Amsterdam. Celles-ci ont fusionné en 2000 afin de rivaliser avec les plus grandes bourses du monde. En 2007, elles se sont rapprochées de la bourse de New York pour former la plus grande entreprise de marchés financiers au monde : le NYSE Euronext. Comme le Nasdaq, elle ne possède pas de lieu physique, ses serveurs sont situés dans la banlieue de Londres.