Mon enfant a entre 0 et 12 ans

A la naissance, un nourrisson reçoit toujours une foule de cadeaux : des vêtements, des jeux et parfois, un compte bancaire ! Je peux en effet ouvrir un compte d'épargne au nom de mon enfant dès son plus jeune âge, afin de lui créer un capital dont il aura la jouissance à 12 ans.

J'ai plusieurs types de comptes épargne à ma disposition pour mettre de l'argent de côté pour mon enfant, proposant chacun des taux différents :

Sauf accident, ce genre de compte ouvert pour un enfant de 0 à 12 ans est à sens unique : je l'alimente mais je ne dois pas avoir besoin de retirer cet argent destiné à mon fils ou à ma fille.

Mon enfant a entre 12 et 16 ans

En matière bancaire comme ailleurs, on est majeur à 18 ans. Pourtant, il existe un palier intermédiaire à 12 ans : le livret jeune. Si ce compte bancaire peut avoir des noms différents selon les réseaux bancaires, son fonctionnement est toujours le même.

D'abord, il peut être ouvert à la demande de l'enfant, avec l'autorisation obligatoire de ses parents. Ensuite, il peut être associé à une carte de retrait dont le montant est le plus souvent encadré. En général, la carte est bloquée dès que le compte passe dans le rouge. En tant que parent, je peux déterminer le plafond des montants à retirer.

Mon enfant a entre 16 et 18 ans

A 16 ans, mon enfant commence à prendre conscience de ses responsabilités. Je peux désormais l'autoriser à ouvrir un compte bancaire aves ses propres moyens de paiement :

  • la carte bleue. Elle peut être dotée d'un montant déterminé à l'avance et rechargeable. Il existe aussi des cartes de paiement à autorisation systématique, ce qui me permet de contrôler ce qu'il se passe,
  • le chéquier.

Même si je fais confiance à mon fils ou ma fille pour gérer au mieux son compte bancaire et éviter les incidents, je préfère garder un droit de regard sur le sujet. En tant que parent, ou plus généralement responsable légal, je peux avoir des comptes à rendre à la banque si le compte de mon enfant est toujours à découvert. Dès lors que mon enfant a entre 16 et 18 ans, je garde un droit d'opposition sur certaines actions concernant son compte.

Mon enfant est majeur

A 18 ans, il est temps de laisser mon enfant voler de ses propres ailes et faire réellement ses propres expériences. Majeur, il a évidemment accès à toutes les offres des banques, peut ouvrir autant de comptes qu'il veut, choisir la carte qui lui correspond le mieux...