Quand assurer mon entreprise ?

Les risques de dommages sont réels dès le début de mon activité. Pas une minute à perdre ! Je m'occupe de mes assurances professionnelles dès la création de mon entreprise.

  • Je cours m'adresser à un intermédiaire (agence d'assurances, courtiers...),
  • Ou une société d'assurances qui me propose directement les contrats,
  • Je me renseigne sur les risques couverts, j'examine ce que l'on me propose,
  • Je compare les offres et fais jouer la concurrence entre les différents assureurs.

Assurance entreprise : les risques encourus

Les assurances professionnelles couvrent des risques propres à la vie d'une entreprise et d'autres que tout le monde peut rencontrer :

  • La perte d'exploitation si j'ai du arrêter mon activité suite à un sinistre (incendie, inondation, tempête...). C'est une garantie très importante pour mon entreprise. Si un sinistre se déclare dans ma société, je risque de voir mon activité professionnelle perturbée. Dans le pire des cas, mon chiffre d'affaires et ma trésorerie seront touchés,
  • Le multirisque couvre les dommages causés aux locaux, au matériel ou aux stocks de marchandises,
  • Les assurances locaux professionnels indemnisent les sinistres dans les locaux utilisés pour exercer l'activité,
  • L'assurance automobile prend en charge les dommages causés aux véhicules de l'entreprise.

La sacro-sainte responsabilité civile

Après avoir multiplié les garanties pour préserver mon activité contre des incidents indépendants de notre volonté, il me reste une chose à faire : souscrire la fameuse responsabilité civile !

Comme chez les particuliers, elle assure mon entreprise en cas de dommages causés à des tiers dans le cadre de mon travail.

Imaginons : des visiteurs font le tour de ma société et sont blessés par un appareil. Et doivent être soignés, voire hospitalisés. Conséquence : plusieurs jours d'arrêts de travail pour eux et une baisse d'activité de leur propre entreprise. Ma garantie RC va prendre en charge toutes ses conséquences, depuis les soins aux dédommagements pour la perte financière.