Hello

Dossier: Bourse : actions, portefeuille et culture générale

Quelques conseils pour comprendre les graphiques boursiers
Quelques conseils pour comprendre les graphiques boursiers

Quelques conseils pour comprendre les graphiques boursiers

Quelles sont les origines de la bourse ?

Quelles sont les origines de la bourse ?

Qu'est-ce que la bourse ?

Qu'est-ce que la bourse ?

Qui sont les acteurs de la bourse ?

Qui sont les acteurs de la bourse ?

Bourse de Paris : quels sont les différents marchés ?

Bourse de Paris : quels sont les différents marchés ?

Quels sont les indices boursiers français ?

Quels sont les indices boursiers français ?

Qu'est-ce qu'une opération sur titre ?

Qu'est-ce qu'une opération sur titre ?

Qu'est-ce qu'une page de cotations ?

Qu'est-ce qu'une page de cotations ?

Quels sont les principaux indicateurs économiques ?

Quels sont les principaux indicateurs économiques ?

Comment participer à une introduction en bourse ?

Comment participer à une introduction en bourse ?

Quelques conseils pour comprendre les graphiques boursiers

L'étude des graphiques boursiers est nécessaire pour investir en bourse.
L'étude des graphiques boursiers est nécessaire pour investir en bourse.

Les graphiques boursiers sont utilisés par les analystes financiers pour anticiper les tendances des marchés financiers. Comment les lire ? Voici quelques conseils pour bien comprendre les graphiques boursiers.

Connaître les différents types de graphique

La première étape pour comprendre un graphique boursier est de savoir quel tracé est utilisé. Chacun donne des indications différentes. Il en existe trois types principaux :

  • la courbe continue : c'est le plus simple des graphiques boursiers. Il représente l'évolution des cours d'une valeur par une ligne continue, comme son nom l'indique. Il peut représenter des variations de prix très fines selon l'échelle de temps choisie,
  • le bar chart : à chaque unité de temps du graphique, le bar chart associe une barre verticale désignant les niveaux les plus hauts et plus bas et deux traits horizontaux représentant l'un le cours d'ouverture et l'autre le cours de clôture de la période donnée. C'est le graphique le plus utilisé pour l'analyse technique,
  • le chandelier japonais : comme son nom l'indique, ce graphique est originaire du Japon. Il donne les mêmes informations que le bar chart, mais a une fonction supplémentaire : il montre la tendance de chaque période de temps avec un code couleur (vert pour une hausse et rouge pour une baisse, par exemple).
Voici à quoi ressemble un bar chart.
Voici à quoi ressemble un bar chart.

Le support et la résistance

Ces deux notions sont essentielles pour bien utiliser les graphiques dans le cadre de l'analyse technique :

  • le support est le niveau auquel le prix d'une valeur est si bas qu'elle redevient intéressante pour les investisseurs. Sur un graphique boursier, elle est représentée par une droite reliant les niveaux les plus bas historiques de la courbe,
  • la résistance, quant à elle, est le niveau auquel la valeur d'un actif est si élevée qu'il est intéressant de le vendre. Elle est elle aussi représentée par une droite reliant les niveaux les plus hauts historiques de la courbe.

Plus l'une de ces lignes comporte de points, plus il est difficile pour le cours d'un produit de la dépasser. En revanche, si cela se produit, cela signifie que la tendance en cours, haussière ou baissière, est forte et est partie pour durer.

Utiliser les moyennes mobiles

La moyenne mobile est l'un des principaux indicateurs de tendance utilisés dans l'analyse technique. Il s'agit de la moyenne du cours d'une valeur sur une période donnée. Par exemple, pour une moyenne à 5 jours, je fais chaque jour la moyenne des cours de bourse des 5 jours de bourse précédents.

Cette technique facilite la lecture des graphiques boursiers en lissant les courbes, c'est-à-dire en éliminant les fluctuations brusques des marchés. Elle sert de base à de nombreux autres indicateurs techniques, comme le MACD ou les bandes de Bollinger.

Connaître les figures

Les théoriciens de l'analyse technique ont répertorié ce qu'ils appellent des figures chartistes. Celles-ci représentent des variations récurrentes de cours, chacune se rapportant à une situation précise. Il en existe trois grandes catégories :

  • les figures de retournement : elles apparaissent quand la tendance d'un cours ou d'un marché change de sens. Les plus fréquentes sont le biseau, le "épaule-tête-épaule" (ETE) et le diamant,
  • les figures de continuation : comme leur nom l'indique, ces figures confirment la tendance déjà amorcée. Les plus fréquentes sont le canal, le triangle et le drapeau,
  • les gaps : il s'agit littéralement d'un trou dans la cotation, une période pendant laquelle aucune transaction n'a lieu sur une valeur donnée. Cette figure est uniquement visible avec les bar charts et les chandeliers japonais.

Les news Lifestyle Lifestyle

Famille

Les avantages de faire la sieste au bureau

Lire l'article
Lifestyle

Galileo, tout savoir sur le GPS européen

Lire l'article
Lifestyle

4 choses à savoir sur les jardins familiaux

Lire l'article
Lifestyle

Brexit, ces Britanniques qui veulent se faire naturaliser

Lire l'article