Les ordres simples

Les ordres de bourse dits simples sont les plus utilisés lors des transactions financières. Ils sont au nombre de cinq :

- ordre au marché : je ne fixe aucune limite de prix à ma transaction, mais mon ordre est prioritaire sur tous les autres. Il me permet de me placer rapidement sur une valeur en hausse ou de m'en dégager tout aussi vite,

- ordre à cours limité : à l'achat, je définis un cours maximum. L'ordre ne sera pas exécuté tant que le cours ne sera pas passé au-dessous de ce seuil. Pour vendre des valeurs, c'est l'inverse : je fixe un cours minimum au-dessous duquel la vente n'est pas exécutée,

- ordre à la meilleure limite : mon seuil d'achat (de vente) est fixé automatiquement au montant de l'ordre de vente le plus bas (l'ordre d'achat le plus haut). Si je n'acquiers pas tous les titres demandés, il se transforme en ordre à cours limité,

- ordre à seuil de déclenchement : le principe est le même que pour l'ordre à cours limité, à ceci près que lorsque le seuil d'achat ou de vente est atteint, il se transforme en ordre au marché, rendant son exécution prioritaire,

- ordre à plage de déclenchement : je définis deux limites de prix, une haute et une basse. À l'achat, lorsque la plus basse est atteinte, la transaction commence. Elle s'arrête uniquement quand toutes les valeurs ont été acquises ou quand le seuil haut est atteint. Le processus opposé s'applique pour une vente.

Les ordres tactiques

Les ordres de bourse tactiques sont composés de plusieurs ordres simples combinés de différentes manières. Ils me permettent d'appliquer des stratégies complexes afin de contrôler plus efficacement mes gains et mes pertes. Il existe trois principaux ordres tactiques :

- l'ordre triple : comme son nom l'indique, il est composé de trois ordres passés simultanément. Exemple : je passe un ordre d'achat à cours limité à 50 euros pour une action A. Les deux autres ordres concernent alors la vente de l'actif acquis. Le premier, à cours limité, sera exécuté lorsque le cours grimpera à 53 euros, pour réaliser automatiquement une plus-value confortable. Le second ordre, à seuil de déclenchement, vendra A lorsque son cours atteindra 48 euros, pour éviter une moins-value trop importante,

- l'ordre alternatif : il concerne les actions que je possède déjà. Il est composé de deux ordres de vente, l'un à cours limité pour dégager la plus-value désirée, l'autre à seuil de déclenchement pour limiter mes pertes. L'exécution de l'un annule automatiquement celle de l'autre,

- l'ordre séquentiel : il s'agit d'un ordre double. Je passe simultanément un ordre d'achat et un ordre de vente. Cela me permet de dégager une plus-value sans avoir à surveiller constamment mon portefeuille.