Retraite : combien de trimestres faut-il travailler ?

Lundi 12 Octobre 2015

 Pour bénéficier d'une pension à  taux plein, il me faut accumuler une certaine quantité de trimestres de cotisation.

Pour bénéficier d'une pension à taux plein, il me faut accumuler une certaine quantité de trimestres de cotisation.

En travaillant, je "valide" des trimestres de cotisation pour ma retraite – que je sois fonctionnaire ou salarié du privé. Une fois que j'ai validé un certain nombre de trimestres, je peux partir à la retraite en bénéficiant d'une pension à taux plein. Explications.

L'âge minimum de départ à la retraite

Fonctionnaire ou salarié du privé, je peux partir à la retraite lorsque j'atteins l'âge légal minimum de départ à la retraite.

Si je suis salarié du privé ou fonctionnaire de catégorie "sédentaire", cet âge varie entre 60 ans plus 4 mois et 62 ans (selon mon année de naissance). Dans le cas où je suis fonctionnaire de catégorie "active", l'âge à partir duquel je suis autorisé à prendre ma retraite se situe entre 55 ans plus 4 mois et 57 ans. Les fonctionnaires de catégorie "active" sont ceux dont l'emploi présente des risques particuliers ou occasionnent des fatigues exceptionnelles : sapeurs-pompiers, agents de police, sages-femmes, aides-soignants...

Pension à taux plein et trimestres de cotisation

En partant à la retraite dès l'âge minimum, je ne bénéficie pas forcément d'une retraite à taux plein. Pour cela, je dois avoir "validé" un nombre minimum de trimestres de cotisation. Je valide des trimestres en travaillant, mais pas seulement : certaines périodes, comme les congés maternité, peuvent être considérées comme des périodes cotisées.

A partir d'un âge avancé, même si je n'ai pas validé suffisamment de trimestres, je peux partir à la retraite en bénéficiant automatiquement du taux plein. Cet âge oscille entre 65 et 67 ans (selon ma date de naissance) si je suis salarié du privé ou fonctionnaire "sédentaire", et 60 et 62 ans si je suis fonctionnaire "actif".

A noter : dans le privé, je ne valide pas un trimestre en travaillant trois mois, mais en cotisant une certaine somme, c'est-à-dire en percevant une certaine rémunération. Je ne peux pas valider plus de quatre trimestres par an.

 Les fonctionnaires de catégorie "active", comme les policiers, peuvent partir à la retraite plus tôt que les autres fonctionnaires et que les salariés du privé.

Les fonctionnaires de catégorie "active", comme les policiers, peuvent partir à la retraite plus tôt que les autres fonctionnaires et que les salariés du privé.

Salarié du privé ou fonctionnaire de catégorie "sédentaire" : le nombre de trimestres à valider

Salarié du privé ou fonctionnaire de catégorie "passive", je peux partir à la retraite à taux plein lorsque j'ai validé le nombre de trimestres suivant :

  • si je suis né en 1948 ou avant : je dois valider 160 trimestres (soit 40 ans),
  • en 1949 : 161 trimestres (40 ans et 3 mois),
  • en 1950 : 162 trimestres,
  • en 1951 : 163 trimestres,
  • en 1952 : 164 trimestres,
  • en 1953 : 165 trimestres,
  • en 1954 : 165 trimestres,
  • en 1955 : 166 trimestres,
  • en 1956 : 166 trimestres,
  • en 1957 : 166 trimestres,
  • entre 1958 et 1960 : 167 trimestres,
  • entre 1961 et 1963 : 168 trimestres (42 ans),
  • entre 1964 et 1966 : 169 trimestres,
  • entre 1967 et 1969 : 170 trimestres,
  • entre 1970 et 1972 : 171 trimestres,
  • en 1973 ou après : 172 trimestres (soit 43 ans).

Fonctionnaire de catégorie "active" : le nombre de trimestres à valider

Fonctionnaire de catégorie "active", le nombre de trimestres que je dois valider pour bénéficier d'une pension à taux plein dépend de l'année à partir de laquelle je peux prendre ma retraite :

  • si l'année à partir de laquelle je peux partir à la retraite est 2008 : il faut que je valide 160 trimestres (soit 40 ans) pour bénéficier du taux plein,
  • 2009 : 161 trimestres,
  • 2010 : 162 trimestres,
  • 2011 : 163 trimestres,
  • 2012 : 164 trimestres,
  • 2013 ou 2014 : 165 trimestres,
  • de 2015 à 2017 : 166 trimestres,
  • de 2018 à 2020 : 167 trimestres,
  • de 2021 à 2023 : 168 trimestres (soit 42 ans),
  • de 2024 à 2026 : 169 trimestres,
  • de 2027 à 2029 : 170 trimestres,
  • de 2030 à 2032 : 171 trimestres,
  • A partir de 2033 : 172trimestres (43 ans).
Le saviez-vous ?

Nombre de trimestres validés : une majoration dans certains cas

J’ai droit à une majoration du nombre total de trimestres validés, si j’ai été mère de famille, si j’ai pris un congé parental d’éducation ou encore si je me suis occupé d’un enfant handicapé.

plus de dossiers

Dossier

Études supérieures : tout pour bien les préparer

Dossier

Tout savoir sur mon assurance vie

Dossier

Epargne : où placer mon argent ?

Lifestyle

5 bourses d'études insolites qu'on n'est pas près de voir en France

Pour poursuivre mes études supérieures, une bourse est souvent la bienvenue. Si, en France, il n'en existe que de très basiques (par exemple la bourse au mérite, ou la bourse en fonction du revenu...

L, S ou ES : comment choisir son bac ?

A la fin de l'année de seconde, je suis face à un choix cornélien : dois-je m'engager dans une filière scientifique ? Économique ou littéraire ? Voici quelques clés pour m'aider à faire le bon...

Heure d'été : pourquoi change-t-on d'heure ?

Dimanche 26 mars, à 3 heures du matin, j'avancerai mon horloge d'une heure et perdrai ainsi une heure de sommeil, comme chaque année. S'il s'agit aujourd'hui d'un geste que je connais bien, suis-je...